Microsoft et Unisys luttent contre la criminalité transfrontalière en Europe

Cloud

Le duo de prestataires informatiques met en place des réseaux européens d’informations policières et de données sur les visas

Microsoft et Unisys ont uni leurs forces pour fournir la technologie nécessaire au partage des informations de police et des données sur les visas à travers l’Europe.

Unisys est une société qui offre à la Commission européenne des services de conseil sur la mise en oeuvre du système d’information Schengen (SIS) II et du système d’information sur les visas (VIS). Elle a retenu Microsoft comme partenaire pour ce nouveau projet.

Les deux sociétés vont travailler au développement d’un réseau de technologies interopérables qui aura vocation à gérer l’application des lois communes à tous les pays, ainsi que les données sur les visas.

“Les accords de Schengen autorisent les citoyens européens à circuler librement à l’intérieur des frontières de l’Union européenne, mais par le fait même augmentent les risques de crimes transfrontaliers.”, ont déclaré les représentants de Microsoft et d’Unisys dans un communiqué.

“Le SIS est un réseau qui permet aux forces de police et aux agents consulaires des 27 Etats membres du groupe Schengen d’accéder aux données, de les partager et de coopérer pour l’application des lois.”

Une nouvelle version de la technologie SIS est en passe d’être adoptée afin de favoriser la lutte contre le terrorisme et le crime organisé sur la base d’informations plus précises. Le VIS a également été introduit dans l’espace Schengen dans le but de lutter contre le trafic de visas et la fraude à l’identité.

La mise en oeuvre des deux systèmes exigera de tous les pays de la zone Schengen le déploiement de systèmes d’informations nationaux qui seront directement reliés aux serveurs centraux hébergés par la Commission Européenne.

“La solution technologique que nous développons actuellement avec Microsoft répond aux défis majeurs de la mise en oeuvre des accords de Schengen.”, a déclaré RobertoTavano, vice président des programmes de sécurité pour l’Europe Continentale chez Unisys. “Ce système est sécurisé, fiable, rapide, économique et évolutif vers les versions SIS II et VIS.”

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 28 juin 2006


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur