Microsoft et Yahoo montent une ébauche d’alliance anti-fraudes en ligne

Cloud

En lien avec la Western Union et l’African Development Bank, les deux firmes Internet veulent sensibiliser le grand public. Efficacement ?

A l’occasion du sixième Sommet anti-spam qui s’est tenu le 28 octobre à Wiesbaden (Allemagne), quatre acteurs ont annoncé une initiative visant à lutter contre les escroqueries sur Internet (scam en anglais), en particulier celles liées aux pseudo-loteries organisées sur Internet.

Une alliance singulière puisqu’elle regroupe deux représentants du monde de l’Internet (Microsoft et Yahoo) et deux organismes du monde de la banque. La Western Union est spécialisée dans les services de transferts d’argent tandis que l’African Development Bank est une institution financière de développement en Afrique destinée à combattre la pauvreté.

Lors d’un déjeuner presse organisé à Paris, Bernard Ourghanlian, en qualité Chief Technology and Security Officer de Microsoft France, a expliqué cette démarche qui se veut “pédagogique” en premier lieu. L’objectif est de “sensibiliser les consommateurs dans le monde entier” aux arnaques en ligne diffusées par le biais du spam. Curieusement, les acteurs ont choisi de traiter de ce sujet en excluant la problématique de l’hameçonnage (phishing).

La loterie Bill Gates fait des ravages

Cette initiative, qui n’a d’ailleurs pas de nom fédérateur, n’a pas de vocation répressive. “L’alliance des quatre”, ouverte à d’autres candidats potentiellement intéressés, se réserve le droit de fournir aux autorités judiciaires des pays concernés des renseignements “pour identifier les auteurs de ces arnaques et les poursuivre avec efficacité”.

Microsoft est particulièrement touché par ce fléau. Une fausse loterie “Bill Gates” circule par voie de messagerie électronique. Gênant pour l’image de l’entreprise Microsoft et parfois pénible à vivre au jour le jour.

La branche française indique qu’elle reçoit régulièrement des mails voire des appels téléphoniques de particuliers crédules qui s’imaginent déjà comme les grands gagnants de cette pseudo-loterie. Mais sa maison-mère n’a toujours pas engagé d’actions en justice pour stopper ce trouble.

“Tarir les sources d’escroquerie en ligne”

En quoi consiste cette alliance Microsoft-Yahoo-Western Union- African Development Bank ? L’objectif est de faire remonter un maximum de témoignages afin de constituer un recueil de données suffisamment denses à analyser en vue d’une exploitation par les forces de police. Autant de contributions volontaires destinées à “tarir les sources d’escroquerie en ligne”, selon Marc Mossé, Directeur des Affaires publiques de Microsoft France.

(voir la fin de l’article page suivante)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur