Microsoft et Facebook coopèrent sur l’interopérabilité des frameworks IA

Big dataCloudData-stockage
deep-learning-IA-framework-microsoft-facebook

Pour favoriser l’adoption par les développeurs du deep learning, Microsoft et Facebook montent un framework commun en open source plus accessible.

Même les géants du numérique peuvent collaborer dans l’intelligence artificielle…pour servir leurs propres intérêts.

La semaine dernière, Microsoft et Facebook ont annoncé la création d’Open Neural Network Exchange (ONNX), un format de modélisation des approches de type deep learning (« réseaux neuronaux ») censé encourager l’interopérabilité des environnements de développement dans le domaine de l’intelligence artificielle.

C’est un projet mené en open source avec présentation du projet et mise à disposition du code sur le portail GitHub adulé des développeurs.

« ONNX fournit une représentation de modèle partagé pour l’interopérabilité et l’innovation dans un écosystème de développement AI », commente Eric Boyd, Corporate Vice President en charge de l’exploitation des données et des infrastructures dédiées à l’AI, dans une contribution blog dédiée en date du 7 septembre.

« Cognitive Toolkit (package d’outils IA de Microsoft, ex-CNTK), Caffe2 (un projet open source de Facebook pour des environnements de développement modulaires pour le deep learning) et PyTorch (un framework sous python pour exploiter les GPU afin d’accélérer les charges de travail des projets deep learning) seront compatibles avec ONNX. »

Microsoft et Facebook veulent contribuer à la rationalisation des frameworks aux fonctions simimaires mais les formats de modélisation algorithmique pour décrire les réseaux neuronaux sont éclatés, selon Silicon.co.uk.

D’où la volonté des deux géants de l’IT de s’entendre sur une approche commune pour inciter les développeurs à rejoindre leur cercle. Et ainsi favoriser la convergence des projets IA et partager le fruit des recherches plus aisément.

Du côté de Facebook, on assure que le framework ONNX permettra de réduite le fossé entre la R&D de Facebook et les projets qui vont se transformer en services commerciaux.

« Ce qui permettra d’intégrer l’innovation IA plus rapidement dans la boucle des produits de la société », précise Joaquin Quinonero Candela, Directeur de l’apprentissage automatique appliqué chez Facebook, dans une contribution blog diffusée à part.

La tendance sur le marché IA est à l’interopérabilité comme le prouve le récent accord entre Microsoft et Amazon pour que leurs technologiques IA d’assistance numériques respectives (Cortana et Alexa) communiquent entre elles.

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur