Microsoft fête ses 25 ans

Mobilité

En 1975, un jeune homme de 19 ans crée, avec son comparse Paul Allen, une association commerciale pour vendre sa première réalisation logicielle, le Basic pour Altair. La saga de Microsoft peut commencer…

Mettant pour une fois de côté la guerre économique et le procès anti-trust qui lui colle à la peau depuis deux ans, Microsoft s’apprête à fêter son quart de siècle. “Et nous ne faisons que commencer”, assure Bill Gates, fondateur et aujourd’hui architecte logiciel en chef. C’est en effet en 1975 que fut créé ce qui allait devenir le plus grand éditeur de logiciels au monde et faire de son patron Bill Gates, l’homme le plus riche du monde.

Pour marquer l’événement, un musée ouvrira ses portes le 9 septembre prochain. D’après Microsoft, il permettra au visiteur d’en apprendre plus sur l’histoire de la société et aussi de s’essayer aux derniers jeux de la firme. Un livre commémoratif de 328 pages sera également distribué à tous les employés de Microsoft et disponible en quantité limitée à l’achat.

En réalité, il semble que la société ait quelque peu “triché” avec la date de sa création. En effet, si l’on en croit la biographie Bill Gates et la saga de Microsoft, écrite par le journaliste Daniel Ichbiah (parue aux éditions Pocket), l’acte de naissance remonte plus précisément au mois de juillet 1975. A l’époque, il s’agissait de formaliser la vente du premier langage Basic créé par Bill Gates et son comparse Paul Allen et destiné à une drôle de machine appelée “Altair”.

Altair ? Il s’agit du premier micro-ordinateur à être digne de recevoir cette appellation. Bien sûr, selon les normes d’aujourd’hui, elle aurait de quoi faire sourire. La machine, vendue uniquement par correspondance, a fait la une du magazine Popular Electronics de janvier 1975. “A l’intérieur du magazine, un article décrit la structure de l’Altair et explique comment le monter. Est joint un bon de commande à l’adresse de MITS [son fabricant, ndlr]. Le prix est incroyablement bas : la machine ne coûte que 397 dollars”, raconte Daniel Ichbiah. Petit prix qui s’explique : l’Altair est en kit. Mieux vaut savoir manier le fer à souder pour découvrir les joies de la micro à l’époque.

Mais la machine réserve d’autres surprises. Le montage terminé, “une opération qui peut durer plusieurs dizaines d’heures”, assure l’auteur, “s’offre alors aux yeux [de l’acquéreur] une boîte en métal, sans clavier ni écran”. Pour programmer le processeur Intel (déjà !) 8080 et les 256 octets de mémoire qui se trouvent à l’intérieur, il faut manipuler une série de commutateurs, chacun représentant un “0” ou un “1”.

Paul Allen et Bill Gates découvrent la machine et quelques mois plus tard signent un contrat avec MITS pour la fourniture du fameux Basic. Les deux fondateurs Bill Gates et Paul Allen reçoivent chacun 3 000 dollars. Retour à la biographie : “L’accord permet à Microsoft de rester propriétaire de son langage. […] Chaque fois que MITS diffuse un exemplaire, elle doit reverser 35 dollars à Microsoft”. Le système est lancé, avec le succès financier que l’on sait.

Pour en savoir plus :

Le Musée en ligne Microsoft

Quelques dates clés :juillet 1975 : Création de la première association commerciale du nom de Microsoft.

Décembre 1978 : Les ventes de la société dépassent le million de dollars.

Juin 1980 : Bill Gates embauche un certain Steve Ballmer, aujourd’hui pdg de Microsoft.

Août 1981 : IBM commercialise le premier PC, fonctionnant sous MS-DOS 1.0.

Septembre 1983 : Première version de Word pour MS-Dos.

Novembre 1985 : Microsoft présente Windows 1.0. Un bide.

Mars 1988 : Apple poursuit Microsoft en justice pour plagiat de “look and feel” par Windows 2.0.

Mai 1990 : Microsoft lance Windows 3.0.

Avril 1992 :Windows 3.1. C’est le vrai démarrage de l’interface graphique pour PC. Microsoft domine le marché.

Mai 1993 : Commercialisation du premier Windows NT. Microsoft s’attaque au monde de l’entreprise.

Août 1995 : Lancement de Windows 95.

Août 1996 : Lancement d’Internet Explorer 3.0. Les jours de la domination de Netscape Navigator sont comptés.

Août 1997 : Microsoft investit 150 millions de dollars dans son frère ennemi Apple.

Mai 1998 : Début du procès “anti-trust”.

Juin 2000 : Le juge Jackson se prononce en faveur de la scission de Microsoft en deux sociétés distinctes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur