Microsoft Flow et PowerApps disponibles en versions finales

Bases de donnéesBusiness intelligenceData-stockage
2 31

Après des préversions lancées en avril, les outils Microsoft Flow et PowerApps sont enfin disponibles en versions finales.

C’est en avril dernier que Microsoft avait lancé des bêtas (sur invitations) de PowerApps et de Microsoft Flow. La firme de Redmond annonce maintenant que les deux outils sont disponibles en versions finales.

Microsoft explique qu’en l’espace de 6 mois, elles ont témoigné d’un véritable engouement pour la création d’applications et ont parfaitement répondu à ce besoin. Plus de 160 000 utilisateurs répartis dans 71 000 organisations localisées dans 145 pays ont ainsi créé des applications Web et mobiles et automatisé leur propre flux.

Les deux outils sont disponibles dans le monde entier en 42 langues.

Ils sont inclus dans les abonnements à Office 365 Business Premium et Essentials ainsi que dans Dynamics 365. Ce dernier constitue la jonction entre Dynamics AX Online et Dynamics CRM Online, permettant aux outils PowerApps et Microsoft Flow de créer des processus métier transverses (couvrant la gestion financière, le service client, le marketing…).

Les deux outils ont pour vocation de permettre à des « power users » (des utilisateurs confirmés, par opposition à « développeurs ») de réaliser des tâches qui auraient nécessité autrement des compétences en programmation.

Microsoft Flow consiste en un service destiné à automatiser la quasi-totalité des tâches ou processus, « de telle sorte que vous travaillez moins, tout en en faisant plus », selon Microsoft. Flow décloisonne les services et permet de créer des passerelles entre eux, via des flux. Ces flux similaires aux recettes d’IFTTT (If This Then That) permettent d’intégrer des conditions pour automatiser des tâches.

PowerApps facilite la création d’applications métiers Web et mobiles sans connaissances en développement informatique. L’utilisateur doit connecter des sources de données distantes ou locales et des connecteurs avec d’autres outils Microsoft existant également. Une fois créées, les applications métiers peuvent être déployées sur des appareils iOS, Android et Windows 10.

PowerApps intègre maintenant également le Common Data Service. Ce dernier permet de stocker des données business dans une base de données sécurisées hébergée par Azure avec une standardisation du classement (par clients, employés, demandes, produit, tâche…) qui facilite la création de nouvelles applications et de flux de traitement.

Microsoft se fend d’une intégration des deux outils dans SharePoint.

Avec Power BI, Microsoft Flow et PowerApps permettent aux entreprises d’exploiter rapidement leurs données grâce à des applications, des flux de traitement, de l’analyse et de la visualisation.

(Crédit photo : @Microsoft)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur