Microsoft France : exercice d’étirement entre le cloud et les services grand public

Cloud

C’est la rentrée de Microsoft France. Petit tour d’horizon des produits phares de la saison 2010-2011 : cloud, Windows Mobile 7, xBox 360 Kinect, Bing…

Windows Mobile 7, Kinect pour xBox 360, cloud (Microsoft Online Services, Windows Azure)… Microsoft France sort l’artillerie lourde et dévoile les grandes étapes de sa feuille de route pour ses produits et solutions destinés au grand public et aux entreprises.

Lors du keynote inaugural au Campus Microsoft (Boulogne-Billancourt), Eric Boustouller, Président de Microsoft France, a insisté sur une année (exercice fiscal 2009-2010 en fait) “de forte croissance” avec des hausses de ventes de produits situées dans des fourchettes 10-30%.

“En 2009, nous étions la première filiale du monde. En 2010, nous sommes la deuxième”, commente-t-il. Mais cela reste honorable mais les résultats financiers de la filiale française ne sont pas communiqués.

Dans ses interventions, Eric Boustouller met en avant quelques “valeurs” de Microsoft comme “l’économie partenariale” (interopérabilité, sécurité, vie privée, choix, partage de la valeur).

“Les modèles changent, de nouveaux paradigmes se créent”, commente le Président de Microsoft France. “Nous respectons les créateurs de contenus (les partenariats presse par exemple). On va continuer à se développer dans cette logique”, poursuit-il.

On esquisse une petite pichenette adressée à Google News…C’est de bonne guerre : Eric Schmidt, P-DG de Google, est aussi parvenu à attirer l’attention des médias français le même jour que la rentrée de Microsoft France.

Windows 7, Office, cloud…le trio incontournable

Donc les priorités pour cette saison 2010-2011 sont tournées vers “le cloud” et “le grand public”. Microsoft peut surfer sur la vague de prospérité Windows 7 (175 millions de licences Windows 7 vendues à ce jour, dont 6 millions pour la France).

L’autre grand produit phare s’appelle Office 2010 (lancé au printemps, la version Mac sortira le 27 octobre).

La suite bureautique se décline désormais en “web apps” et ses outils (Word, Excel, Powerpoint..) sont déclinés sous forme de “web apps” et exploités en mode multi-plates-formes (services Internet comme Hotmail et Skydrive mais aussi les prochains smartphones sous Windows Phone 7).

En qualité de Directeur du Marketing et des Opérations de Microsoft France, Marc Jalabert prend la main sur la montée en puissance de Microsoft dans le cloud. La gamme Microsoft Online Services est désormais mise sur orbite et l’éditeur se félicite des premiers retours sur le marché français.

Les data centers des grandes entreprises peuvent toujours compter sur les gros systèmes “maisons” comme Windows Server 2008 R2, Forefront, System Center et Windows Azure. Plus frais, Microsoft veut séduire les PME avec sa nouvelle offre Windows Intune.

En s’adressant au monde des développeurs, Microsoft met la plate-forme .NET à l’honneur tout en affichant une volonté d’interopérabilité (PHP, Java, Eclipse, Ruby).

Actualité oblige, Marc Jalabert rappelle que la portabilité des applications sur Windows Phone 7 est facilitée grâce à XNA et Silverlight. Tandis que de nouveaux outils de développement comme WebMatrix et LightSwitch vont gagner en influence.

(lire la fin de l’article page 2)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur