Microsoft injecte Windows 10 dans la Xbox One

Poste de travailSystèmes d'exploitation
2 1

Windows 10 débarque également sur la console de jeu vidéo Xbox One signé Microsoft avec une nouvelle interface plus véloce et ergonomique.

Microsoft veut injecter Windows 10 dans tous les appareils : PC, tablettes, smartphones (avec la mouture Windows 10 Mobile), internet des objets (avec Windows 10 IoT Core) mais aussi Xbox One avec OneCore.

Baptisée New Xbox One Experience (NXOE), il s’agit de dépoussiérer l’interface de la console de salon de Microsoft et de lui insuffler un vent de fraicheur.

Le déploiement global a commencé le 12 novembre. La mise à jour de 1154 Mo se fait automatiquement (pour peu que les mises à jour automatiques soient autorisées dans les paramètres) ou peut être déclenchée manuellement via les paramètres.

A noter que si elle n’est pas encore obligatoire pour continuer à utiliser sa Xbox One, elle le deviendra à compter du 23 novembre prochain.

Elle est accompagnée d’une rétrocompatibilité avec les jeux de la console Xbox 360. Une première salve de 104 jeux est supportée dès le 12 novembre.

Elle comprend des titres tels que Assassin’s Creed II (Ubisoft), Fallout 3 de Bethesda (alors que la quatrième opus vient de sortir), les 3 Gears of War (plus Gears of War : Judgment), Fable II… Manquent encore à l’appel certains titres emblématiques tels que Halo 4 et Halo 3.

Mais, cette mise à jour signe surtout l’arrivée d’une toute nouvelle interface bien plus fluide et véloce. Microsoft indique qu’elle est jusqu’à 50% plus rapide. Elle est aussi beaucoup plus intuitive et ergonomique.

On reste sur un système composé principalement de tuiles de différentes tailles. Mais, le défilement n’est plus exclusivement horizontal. De la gauche vers la droite, l’interface se décline en 4 parties : Accueil, Communauté, OneGuide et Marché.

Le dépoussiérage passe aussi par un abandon de la reconnaissance des gestes par la caméra du Kinect. Microsoft explique ce choix par le fait que peu d’utilisateurs semblaient utiliser cette fonctionnalité. Kinect reste en revanche associé aux commandes vocales et joue donc maintenant presqu’exclusivement le rôle de microphone.

La voix de Cortana se fera, elle, attendre jusqu’en 2016. Les membres du Xbox Preview Program pourront, eux, la tester dès décembre 2015, comme ils ont déjà pu tester NXOE avant le 12 novembre. Cortana sera incontestablement l’une des nouveautés importantes associées à la Xbox One.

Invoqué par un « Hey Cortana » (« Salut Cortana » en français), l’assistant de Microsoft permettra d’inviter des amis à rejoindre une partie de jeu vidéo, d’accéder aux rendez-vous de son calendrier, aux informations et à d’autres données pertinentes.

L’ergonomie améliorée de cette interface passe également par les raccourcis au contrôleur. A titre d’exemple, un double appui sur le bouton « Home » de celui-ci permet d’accéder au menu Xbox Guide (un bandeau apparait en effet sur le flanc gauche de l’écran). On peut dès lors rejoindre la partie en ligne d’un ami du Xbox Live, réaliser des captures vidéo ou bien d’images…

L’arrivée de Windows 10 sur la Xbox One devrait également faciliter l’adaptation de jeux video et d’applications universelles développées pour PC.

Si la Xbox One est distancée par la PlayStation 4 de Sony en termes de ventes, Microsoft n’a pas dit son dernier mot et table sur cette interface moderne et le lancement de jeux exclusifs avant les fêtes de fin d’année (« Forza Motorsport 6 » récemment, le triple A « Halo 5 : Guardians » et « Rise of The Tomb Raider », puis, en 2016, « Quantum Break » associé à une série TV et « Crackdown 3 » qui exploite la puissance du cloud d’Azure afin de proposer des environnements entièrement destructibles).

Microsoft poursuit ses efforts dans le secteur du jeu vidéo. La firme de Redmond avait fait l’acquisition en septembre 2014 de Mojang AB, société qui a développé le monde virtuel de Minecraft, pour un montant de 2,5 milliards de dollars.

Auparavant, Microsoft avait aussi acquis d’autres studios : Rare en 2002 (pour 375 millions de dollars) puis Lionhead Studios (éditeur du jeu Fable) en 2006 pour un montant qui reste encore inconnu.

Par ailleurs, si le premier kit de développement du casque de réalité augmentée HoloLens est tourné vers les professionnels, il devrait également être largement associé au jeu vidéo pour son lancement public.

do

(Crédit photo : Canadapanda, Shuttershock)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur