Microsoft annonce l’intégration de Skype dans Slack

Apps mobilesCloudData-stockageMobilité
8 6

Une nouvelle itération de Skype (en bêta) prend en compte l’intégration dans Slack, l’outil de messagerie instantanée en vogue pour les pros.

Skype a droit à une intégration dans Slack, au gré d’une version bêta du service de communication vidéo et audio de Microsoft, comme l’indique la firme de Redmond dans un billet de blog.

Slack est une solution de communication instantanée très populaire, qui fonde notamment son succès sur la large palette de services tiers qu’elle intègre.

Ces applications et services connexes développés par des tiers et certifiés par Slack sont référencés dans l’App Directory.

Skype figure d’ores et déjà dans cet inventaire à la Prévert dans lequel on trouve un large éventail de services (Uber, Foursquare, Dropbox…).

Il devient donc possible d’initier des appels audio et vidéo avec Skype directement depuis Slack.

Difficile pour Microsoft de faire l’impasse sur ce service à la croissance vertigineuse. « Nous rendons Skype disponible sur de multiples plates-formes et continuons à explorer d’autres façons de vous aider à rester connecté. »

Fin 2015, Slack comptait en effet 2 millions d’utilisateurs actifs par jour. C’est 16% de plus qu’en octobre dernier (1,7 million d’utilisateurs). Mais, c’est surtout 82% de plus que fin juin 2015. A cette époque, Slack révélait en effet avoir atteint 1,1 million d’utilisateurs quotidiens, dont 300 000 payants pour une déclinaison premium du service. Ils sont maintenant 570 000 utilisateurs payants.

Avant de pouvoir l’utiliser depuis Slack, il est nécessaire de paramétrer l’intégration de Skype dans Slack. A cet effet, il suffit de se rendre sur la page « Skype integration for Slack » et de cliquer sur le bouton « Add to Slack » pour finaliser le processus.

Pour initier un appel Skype (audio ou vidéo), l’utilisateur n’a alors plus qu’à taper « /Skype » dans le chat de Slack. Un lien est alors généré et permet aux différents collaborateurs de l’équipe de rejoindre la conférence téléphonique ou vidéo. Nul besoin de disposer d’un compte Skype pour cela puisque n’importe quel collaborateur invité peut prendre part à la conf call.

De surcroît, cette intégration est indépendante de la plateforme sur laquelle Slack est utilisé (via le Web, sur Windows, Mac, iOS ou encore Android). Sur ordinateur, un simple navigateur internet est suffisant pour Skype alors que les applications mobiles sont requises sur smartphone.

Les services de messagerie instantanée collaboratifs pour les professionnels ont le vent poupe, au point d’intéresser les géants de la sphère IT. Il faut dire qu’avec une valorisation estimée à 2,8 milliards de dollars (en 2014), Slack a de quoi suscité de l’intérêt.

Il en va de même pour Alassian, concurrent direct de Slack, qui édite HipChat, et qui est récemment entré en Bourse. On peut citer d’autres concurrents comme Flowdock de Rally Software, Chatgrape ou encore Socialcast de VMware.

(Crédit photo : @Skype)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur