Internet Explorer 10 n’a pas encore dit adieu à Flash

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Microsoft n’exclurait pas d’offrir un sursis au greffon Adobe Flash, voué à ressusciter sur la version Metro d’Internet Explorer 10. Des incompatibilités de sites Web avec le HTML5 auraient motivé ce revirement. Premier concerné, Internet Explorer 10, après

Microsoft est pressenti pour revenir sur sa décision de radier d’Internet Explorer 10 le greffon Adobe Flash.

L’incompatibilité de certains sites avec les nouvelles technologies HTML5 et apparentées auraient causé ce revirement, matérialisant l’immaturité globale du Web vis-à-vis de la rupture qu’est censé instiguer Windows 8 à cet égard.

Il était pourtant acté, depuis la mi-septembre, que le seul Bureau traditionnel s’accommoderait de Flash.

Aux antipodes, l’interface Metro, censée fluidifier l’expérience utilisateur et renforcer la stabilité du système par l’utilisation de raccourcis et un recours systématique au HTML5, allait prendre ses distances avec le concept en bannissant toute extension ou module complémentaire.

Premier concerné, Internet Explorer 10 était de ce fait voué à plus d’autonomie, en contrepartie aux ajustements de rigueur… dont la disparition consécutive de Flash.

Concernant les applications tierces, il allait incomber aux éditeurs de s’aligner sur cette exigence.

Adobe avait anticipé l’échéance et avait dans cette optique accouché d’un substitut, en l’occurrence l’Integrated Runtime (AIR), plate-forme alternative dédiée à l’exécution d’applications indépendamment du système d’exploitation.

Il n’en est plus rien, à en croire les indiscrétions de WinSuperSite.

Le retard qu’affiche la Toile en matière d’adoption du HTML5 semble contraindre Microsoft à initier un rétropédalage au prix d’une étroite collaboration avec Adobe, qui lui aurait fourni l’ensemble du code de son plugin.

Sur les rails d’une intronisation à l’automne et d’une ultime version préliminaire courant juin, Windows 8 subit encore des remous en interne. L’un des derniers changements en date fut l’annonce de la disparition d’Aero Glass et ses effets graphiques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur