Microsoft Kinect prend ses marques sur Windows

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Le SDK Kinect pour Windows passé en version 1.5, Microsoft met à disposition des développeurs de nombreux outils de modélisation 3D et de reconnaissance vocale multilingue qui faisaient jusqu’alors défaut.

Microsoft adresse aux développeurs la version 1.5 de son kit de développement Kinect pour Windows.

Cette nouvelle mouture du SDK inclut de nombreuses ressources jusqu’alors inexploitées, notamment des fonctionnalités avancées de modélisation 3D et de reconnaissance vocale multilingue.

En premier lieu, la composante Studio facilite l’agrégation de données en provenance des capteurs mis en jeu dans la détection de mouvements.

S’y allie le concept du Face Tracking, en l’occurrence la capacité pour l’ensemble des maillons de la chaîne, du traitement primaire par le matériel à l’interprétation complexe de l’information par le logiciel, à analyser des caractéristiques faciales.

Inclinaison de la tête, orientation des globes oculaires, positionnement des lèvres… autant de données sur lesquelles se sont portés les efforts de Microsoft, tout particulièrement à courte portée, typiquement dans le cadre d’une utilisation en conjonction avec un ordinateur.

Dans cette lignée, les membres supérieurs, et dans une moindre mesure les jambes, sont désormais restitués avec plus de précision en mode VGA, à 30 images par seconde pour du RGB et 15 FPS en connexion YUV.

Cette meilleure qualité des prises de vue à la source ressortit essentiellement à un calcul plus véloce de la profondeur de champ, doublé d’une meilleure tolérance des conditions de luminosité.

Les développeurs sauront par ailleurs tirer parti des échantillons C++, C# et Visual Basic mis à leur disposition, ainsi que des fichiers relatifs au traitement de quatre langues supplémentaires jusqu’alors aux abonnés absents : l’espagnol, le français, l’italien et le japonais.

Le traitement sonore s’enrichit en parallèle d’un algorithme de suppression d’écho. Prix conseillé du produit : 249 euros TTC avec un an de garantie et les mises à jour logicielles.

En quelque deux ans de commercialisation, Kinect s’est écoulée à 20 millions d’exemplaires dans le monde.

Son portage depuis la console Xbox 360 vers Windows a été acté en février dernier.

Aux premières loges des projets-pilotes menés au-delà de cet écosystème, loin du seul aspect ludique que revêtait la technologie à ses débuts, le Crédit Lyonnais s’est doté d’une dizaine de bornes interactives mises en service jusqu’en décembre dans autant d’enseignes d’Ile-de-France et de Province.

Au rang des perspectives que nourrit Microsoft sur le court terme, un portage du navigateur Internet Explorer vers la Xbox 360 tomberait sous le sens pour poursuivre son élan dans le salon numérique et plus globalement le foyer connecté.

Microsoft SDK Kinect 1.5


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur