Microsoft lance Exchange 2000

Cloud

Exchange 2000 est une des principales briques de la stratégie .Net de Microsoft. L’éditeur vient de lancer officiellement cette nouvelle version dont l’un des buts est de mieux intégrer les utilisateurs mobiles au système d’entreprise.

Microsoft a placé Exchange 2000 au centre de sa nouvelle stratégie mobile destinée à aider les entreprises à connecter les utilisateurs mobiles à son système informatique central. La société vient, aujourd’hui 10 octobre, de lancer officiellement la dernière version de son application serveur lors de sa conférence Exchange and Collaboration qui se tient à Dallas.

Selon l’éditeur, Exchange 2000 – qui se base sur Windows 2000 et sur un des éléments principaux des serveurs .Net – est bien plus puissant que les versions précédentes, ce qui signifie qu’un même nombre d’utilisateurs peut être géré par moins de serveurs. Pour améliorer la collaboration entre les utilisateurs, la base de données Exchange est maintenant capable de stocker des documents issus de la suite bureautique Office en plus des mails.

En complément, Gary Jugwell-Smith, le responsable marketing produit d’Exchange, a indiqué qu’Exchange 2000 est compatible XML et que l’on peut désormais consulter son mail à partir d’un simple butineur, toujours dans le but de faciliter la vie des utilisateurs mobiles. “Avec Exchange 2000, on peut réduire le nombre de serveurs, dans certains cas cela peut aller jusqu’à un pour quatre. Nous avons également modifié la structure de la base de données pour rendre les fonctions de sauvegarde et de restauration plus rapides”, a-t-il ajouté.

La gestion de l’ensemble repose en grande partie sur Active Directory, une technologie propriétaire, concurrente de LDAP, introduite par Microsoft en même temps que Windows 2000. Certains analystes ont prédit que l’un des freins au déploiement d’Exchange 2000 serait justement que les utilisateurs doivent s’adapter à deux nouvelles technologies n’ayant pas encore complètement fait leurs preuves. Selon Ewan Dalton, ingénieur système chez Microsoft, “Active Directory peut se révéler difficile à mater, mais faire l’effort de l’intégrer à son système d’entreprise pour n’avoir plus qu’un seul annuaire d’entreprise, peut se révéler payant.”

Pour en savoir plus :

* Exchange 2000 (en anglais)

* Exchange Server sur Microsoft France


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur