Microsoft lance officiellement Windows Server 2008

Cloud

Windows Server 2008 et Visual Studio 2008 sont disponibles dans les bacs. SQL Server 2008 est attendu pour le troisième trimestre.

Rien de tel qu’une petite célébration en soirée pour digérer les ennuis du matin. Après les nombreuses annonces préalables sur les dates de lancement et les caractéristiques attendues, Microsoft a officiellement annoncé hier soir la sortie internationale de son système d’exploitation pour serveurs Windows Server 2008 (ex-Longhorn), ainsi qu’une nouvelle “vague serveurs” comprenant SQL Server 2008 et Visual Studio 2008.

Deux de ces produits sont désormais disponibles. Présenté en France lors des Microsoft Techdays, du 11 au 14 février 2008, le nouveau système d’exploitation pour serveurs Windows Server 2008 est donc officiellement sorti des cartons hier, avec la possibilité d’y associer une bêta d’Hyper-V, la nouvelle solution de virtualisation de Microsoft.

Apparu fin novembre en téléchargement dans sa version anglaise, l’environnement de développement Visual Studio 2008 a lui aussi été intronisé hier soir (il est désormais disponible en français). Toujours en bêta, la base de données SQL Server 2008 ne sortira, elle, qu’au troisième trimestre 2008, sa date de lancement ayant été dernièrement repoussée.

Sécurité renforcée

Comme pour la sortie de Windows Vista en 2006, Microsoft a fait les choses en grand pour ces lancements, rediffusant en France la “keynote” de Steve Ballmer, son bouillonnant PDG. Dans son discours – retranscrit en intégralité sur le site Internet du groupe – il a présenté les trois nouveaux produits comme un “facilitateur” pour les “héros” actuels et à venir, à savoir les premiers utilisateurs qui en feront l’expérience, selon lui.

Avant de mettre en avant, entre autres, de nouvelles fonctionnalités de Windows Server 2008 permettant aux entreprises de créer des versions personnalisées de cet OS pour “des tâches spécifiques” ou encore sa fiabilité et sa sécurité. Idem pour la base SQL Server 2008, pour laquelle Steve Ballmer a promis une sécurité nettement améliorée, supposée lui donner un réel vantage face à ses concurrents.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur