Microsoft lève le voile sur ses prochains correctifs de sécurité

Cloud

L’éditeur donne les grandes lignes des correctifs de sécurité qui seront mis à la disposition des utilisateurs la semaine prochaine.

Microsoft vient de publier son deuxième bulletin mensuel de notification des prochaines mises à jour de ses logiciels, dans le cadre de sa nouvelle politique de sécurité mise en place le mois dernier (voir édition du 11 mai 2005). L’éditeur y annonce que le 14 juin prochain seront mis à disposition des utilisateurs dix correctifs de sécurité ainsi qu’une nouvelle version de Windows Malicious Software Removal Tool, l’outil de suppression des codes malveillants.

Parmi ces mises à jour, sept concerneront des vulnérabilités de Windows dont la plus importante est jugée critique. Trois autres correctifs seront proposés, permettant de colmater des failles relatives à Windows Services pour Unix, Microsoft Exchange ainsi que les serveurs Internet Security and Acceleration (ISA) et Small Business Server. L’éditeur précise que certaines mises à jour seront automatiquement détectées par les services Microsoft Baseline Security Analyzer (MBSA) et Enterprise Scanning Tool (EST), et qu’un redémarrage de l’ordinateur pourra s’avérer nécessaire.

Un administrateur averti en vaut deux

Cette notification préalable des correctifs de sécurité est principalement destinée aux administrateurs de réseaux qui souhaitent anticiper l’organisation des mises à jour de leur parc de machines. Un processus qui, s’il n’est pas convenablement préparé, peut momentanément bloquer le réseau de l’entreprise et engendrer ainsi des pertes de productivité.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur