Microsoft livre enfin la version française de DreamScene pour Vista Ultimate

Cloud

Cet utilitaire, qui s’appuie sur l’interface graphique Aero de Vista,
transforme le bureau en écran vidéo. A côté, une nouvelle version de Media
Center Extenders sort aux Etats-Unis.

Près de huit mois après la sortie grand public de Windows Vista, Microsoft vient de livrer la version française de DreamScene (alors que la version anglaise est disponible depuis février 2007). DreamScene est un utilitaire qui s’appuie sur la nouvelle interface graphique Aero de Windows pour transformer le bureau de Vista en écran de diffusion vidéo (en WMV ou MPEG2). Une fonction bien sympathique qui risque de nuire à la productivité.

Cependant, l’usage de DreamScene est exclusivement réservé à l’édition Vista Intégrale (Ultimate). Avec Hold’em PokerGame (jeu de poker) et BitLocker and EFS Enhancements (utilitaire de chiffrement), DreamScene constitue les bonus promis par Microsoft pour inciter les clients à opter pour Vista. Une promesse bien légère pour un système commercialisé 575 euros en boîte contre 339 euros pour la version Premium qui équipe la plupart des nouveaux PC.

Partenaires de choix

Par ailleurs, à l’occasion du DigitalLife (New York, 27 – 30 septembre 2007), Microsoft a présenté la nouvelle génération de Extenders, une fonctionnalité de Media Center qui permet de déporter la diffusion des contenus audiovisuels sur différents appareils compatibles dédiés.

Faute de terminaux (et probablement d’utilisateurs de Media Center), la première vague d’Extenders n’avait pas reçu le succès escompté malgré l’intégration de la technologie dans la Xbox 360 en 2005.

Cette fois, Microsoft réunit les conditions nécessaires pour une adoption massive. D’abord, Media Center est aujourd’hui beaucoup plus répandu dans les foyers notamment de part sa présence par défaut dans Vista (Home Premium et Ultimate). Fin juin 2007, l’éditeur annonçait avoir distribué 60 millions de licences Vista.

Ensuite, Microsoft s’est associé à des partenaires de choix à travers Linksys (filiale de Cisco), D-Link et HP. La gamme Extenders de ces constructeurs intèg re des lecteurs DVD (Linkys DMA2200 et DMA2100), une passerelle vidéo (D-Link DSM-750) et une télévision LCD haute définition (HP MediaSmart) en 42 et 47 pouces.

802.11n et DivX supportés

Enfin, Extenders supporte les technologies les plus récentes comme le wifi très haut débit 802.11n (300 Mbit/s) ainsi que les formats vidéo DivX, concurrent du WMV de l’éditeur de Windows mais incontournable en matière de vidéo dans les salons. Même le Xvid, format open source du DivX, est supporté. C’est dire si Microsoft ne tarit pas d’efforts pour imposer ses produits.

Les produits sont, pour le moment, annoncés pour le marché américain avec des tarifs variant de 300 à 350 dollars, à l’exception des écrans LCD HP attendus pour 2008.

Microsoft a également profité du DigitalLife pour lancer la version bêta de son service de télévision Internet TV. Activé à partir du 28 septembre, exclusivement aux Etats-Unis, ce service de streaming reposera sur la plate-forme publicitaire YuMe et sera donc gratuit. Au programme, des concerts, des shows, des informations, du sport et des bandes annonces. Rien d’exclusif, visiblement.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur