Microsoft livre la première bêta de Windows Vista

Cloud

Réservée aux 10 000 bêta testeurs de Microsoft, cette première version du nouveau Windows s’accompagne d’Internet Explorer 7.

C’est finalement avec quelques jours d’avance que Microsoft sort la première bêta de Windows Vista. Initialement prévue le 3 août, le futur Windows jusqu’alors connu sous le nom de code Longhorn est disponible depuis hier soir, mercredi 27 juillet. Il s’adresse dans un premier temps aux développeurs, responsables informatiques et autres partenaires via les services MSDN, TechNet et Windows Vista Technical Beta Program de l’éditeur. Au total, plus de 10 000 bêta testeurs expérimenteront le système afin de faire remonter les inévitables bugs informatique et de vérifier comment le nouvel OS interfère avec les systèmes (logiciels et matériels) en place, essentiellement.

Ce sera l’occasion pour eux de vérifier les avancées du futur OS en matière de sécurité, de performance, d’ergonomie et de facilité de déploiement en entreprise, les quatre grands axes de développement que Microsoft s’était fixé pour Windows Vista. Celui-ci intègre notamment l’interface graphique Presentation Foundation (connu sous le nom de code Avalon) et Communication Foundation (ex-Indigo), qui concentre les modules de communications. Deux briques de la couche WinFX qui étend l’environnement .NET Framework avec des classes pour faciliter, selon l’éditeur, les développements de services Web notamment (voir édition du 25 avril 2005). Windows Vista s’accompagne également de Windows Server, appelé à succéder à Server 2003, mais réservé pour l’heure à un nombre restreint de testeurs.

Apparition d’Internet Explorer 7

Du côté des usages grand public, Windows Vista devrait s’enrichir d’un explorateur de jeux (Games explorer) qui permettra de visualiser globalement tous les titres ludiques installés sur le PC. Un module de contrôle parental de jeux, un service de gestion des connexions peer-to-peer, un gestionnaire de droits numériques (DRM) et un module de gestion des connexions Wi-Fi destiné à simplifier la configuration et la sécurité des communications sans fil font également parti des nouveautés.

L’arrivée de Windows Vista s’accompagne de celle de Internet Explorer 7, en bêta également. Cette nouvelle version du navigateur maison dont les dernières améliorations remontent à l’été 2004 avec le SP2 de Windows XP (voir édition du 31 août 2004) devrait marquer une évolution majeure. L’apparition de la navigation par onglets, un module anti-phishing et anti-spoofing (usurpation d’identité), la simplification de la gestion des cookies, de l’historique, des fichiers temporaires et des mots de passes des sites visités, supprimable en un clic, et l’intégration de fil RSS et d’un gestionnaire anti-spam (celui-ci étant cependant prévue dans la Bêta 2) devraient redonner un coup de fouet à ce navigateur en perte de vitesse face au séduisant Firefox (voir édition du 27 juillet 2005). Singalons notamment la présence d’une barre de recherche qui permettra d’effectuer des requêtes chez MSN Search, le moteur de recherche maison, mais aussi Google, AOL search, Ask Jeeves et Yahoo. Une petite révolution en soi de la part de l’éditeur de Redmond.

Microsoft a laissé entendre qu’une bêta 2 de Windows Vista serait accessible publiquement, sans en préciser la date, avant la sortie officielle prévue pour la mi 2006.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur