Microsoft livre un correctif de sécurité critique

Cloud

L’éditeur a publié sa deuxième mise à jour de l’année, qui concerne deux failles affectant Windows, Outlook et Exchange Server.

Microsoft a publié son nouveau bulletin de sécurité comprenant deux correctifs destinés à son système d’exploitation Windows. Tous deux sont classés dans la catégorie “Critique”, le plus haut niveau de dangerosité utilisé par l’éditeur.

Le premier patch concerne une faille de sécurité, découverte par Eeye Digital Security, liée à la manière dont Windows gère les polices de caractères Web intégrées (Embedded Web fonts). Lorsqu’elle est présente sur un système, cette vulnérabilité est susceptible d’être exploitée pour en prendre le contrôle.

Les Embedded Web fonts sont une technique permettant d’inclure les polices de caractères requises dans des documents afin d’en assurer un affichage correct. Cette technologie est incluse dans le navigateur Internet Explorer depuis sa version 4.

Des pièces jointes malveillantes pour Outlook et Exchange Server

Le second correctif colmate une brèche de sécurité dans différentes versions du client e-mail Outlook et d’Exchange Server. Comme la première, cette vulnérabilité expose le système à une prise de contrôle à distance. Elle concerne la façon dont les applications de messagerie décodent le format Transport Neutral Encapsulation (TNEF) des pièces jointes, a indiqué Microsoft dans son bulletin de sécurité.

Cette faille révélée par l’éditeur Next Generation Security Software pourrait être exploitée via une pièce jointe spécialement conçue, insérée dans un e-mail envoyé massivement. L’infection du système n’est cependant possible que si l’utilisateur a ouvert ou prévisualisé le message.

Deuxième mise à jour de sécurité de l’année

Cette mise à jour de sécurité est la deuxième publiée en janvier par Microsoft. La semaine dernière, l’éditeur de Windows avait en effet dû sortir dans la précipitation un correctif pour la faille liée au format graphique WMF (voir édition du 6 janvier 2006). Traditionnellement, Microsoft met ses mises à jour de sécurité à la disposition des utilisateurs le deuxième mardi de chaque mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur