Microsoft lorgne sur le Palm

Mobilité

Et si certaines applications Microsoft étaient disponibles sur Palm OS ? C’est en tout cas ce qu’a envisagé Steve Ballmer, PDG de Microsoft. Les 70 % de parts de marché du Palm OS y sont évidemment pour quelque chose.

Outre ses commentaires acerbes à propos de son homologue de Sun Microsystems (voir édition du 19 octobre 2000), le PDG de Microsoft a également étonné son auditoire du Symposium ITxpo organisé par le Gartner Group en indiquant envisager de porter certaines applications “maison” sur Palm OS.

Plus qu’une simple conversion d’applications, il s’agirait d’intégrer le Palm et tous les PC de poche compatibles à l’initiative .Net de Microsoft, dont le but est notamment de faire du Web la composante centrale du développement de Microsoft en lieu et place du PC. Et pour atteindre le maximum d’utilisateurs nomades, le géant de Redmond ne peut se contenter de s’adresser aux machines fonctionnant sous Windows CE, le système allégé de la firme. “Cela ne remet pas en cause les Pocket PC, mais il est possible que nous ayons besoin de porter les services .Net vers le Palm et les autres appareils de poche”, a-t-il déclaré. Lors de la première démonstration de .Net, seuls des Pocket PC avaient été utilisés pour montrer leur capacité à synchroniser leurs données avec des serveurs distants à l’aide de connexions sans fil.

Inattendu, le mouvement de Steve Ballmer vers le Palm est aussi logique si l’on considère les parts de marché détenues par chacun des deux adversaires. Selon le Gartner Group, Palm se serait approprié plus de 70 % du marché des PDA, contre 15 % pour Microsoft. Du coup, selon Philip Redman, un des analystes du cabinet d’étude, il n’est pas étonnant que Microsoft veuille également utiliser la plate-forme Palm puisque Ballmer et d’autres dirigeants de la société “ont l’intention d’être présents sur le marché des services mobiles.”

Le même analyste, cité par nos confrères américains d’InfoWorld, indique toutefois qu’il est déjà possible de visualiser des documents Word ou Excel sur un Palm grâce à l’application Documents to Go, de Dataviz. Mais le fait que Microsoft le fasse directement changerait tout de même la donne.

Pour en savoir plus :

Documents to Go sur Dataviz (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur