Microsoft matérialise son concept d’OS cloud

CloudGestion cloud
Microsoft cloud OS

La stratégie de Microsoft tend vers le “cloud OS”, qui devient une concept plus tangible avec les dernières nouveautés introduites autour de System Center 2012.

Microsoft tend vers le “Cloud OS” et en matérialise plusieurs facettes avec System Center 2012 Service Pack 1, Windows Azure Services for Windows Server, Global Service Monitor et une nouvelle version de Windows Intune.

Le pilier de cet expérience est System Center 2012. Son Service Pack 1 prend en charge les dernières offres de Microsoft, à savoir Windows Server 2012, SQL Server 2012 et Windows Azure.

Il s’agit d’un outil de gestion des environnements hybrides qui simplifie le déploiement de machines virtuelles sur un cloud interne, celui d’un fournisseur de services ou celui de Microsoft (cloud public).

A noter que System Center est souple en matière de support des OS (Windows, Linux, Unix) et des hyperviseurs (Citrix, Hyper-V, VMware).

Accessible gratuitement, Windows Azure Services for Windows Server permet aux fournisseur de services d’implémenter, dans leur solutions d’hébergement, des offres issues de Windows Azure. Le tout en relation avec System Center.

Outre les services de sites Web et de machines virtuelles, le portail de gestion et les API de Windows Azure sont mis à disposition des hébergeurs.

Toujours sous le contrôle de System Center, Global Service Monitor, hébergé sur Windows Azure, est sollicité pour effectuer à distance des tests d’applications Web.

Ce mode opératoire permet d’adopter un point de vue utilisateur particulièrement pertinent pour les applicatifs qui se veulent accessibles depuis l’extérieur (par un client, notamment).

L’offensive se porte également sur l’unification, dans le cloud, de la gestion des PC, des tablettes et des smartphones, en complément aux serveurs.

C’est le rôle de la nouvelle version de Windows Intune, qui adopte le modèle de la licence par utilisateur, avec 5 terminaux par personne.

Silicon.fr note que l’intégration avec une version existante de System Center est prise en compte ; en outre, la Software Assurance de Windows devient optionnelle.

Ce qui rabaisse les tarifs de 11 à 3,50 euros HT par mois et par utilisateur.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit photo : Jojje – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur