Microsoft n’aime pas Lindows

Mobilité

Un système d’exploitation à la fois compatible avec les logiciels Windows et Linux ? Telle est l’ambition de LindowsOS, un OS développé par la société éponyme. Un nom trop proche de Windows au goût de Microsoft, qui porte plainte.

Encore un procès en vue chez Microsoft ? Probablement. Sauf que cette fois, c’est le géant de Redmond qui porte plainte. Non pas contre Sun ou AOL mais contre Lindows, une start-up créée par Michael Robertson fondateur et ex-président de MP3.com. Microsoft a en effet déposé plainte contre Lindows auprès d’une cour de l’Etat de Washington. Précisons que Lindows développe LindowsOS, un système d’exploitation compatible Windows et Linux. Autrement dit, Lindows permettra d’exploiter Office XP, Internet Explorer et Outlook ou encore Flight Simulator 2002, par exemple, sans Windows. Gênant quand on fonde sa stratégie commerciale sur un environnement dont dépend toute une série de logiciels professionnels et grand public.

Cependant, Microsoft n’attaque pas la start-up sur ses développements mais sur son nom. Les avocats de Redmond estiment que le nom “Lindows” porte atteinte à la marque “Windows” au point de perturber les utilisateurs qui pourraient confondre les deux noms. Et même si le site Web de Lindows emprunte à Windows XP les tons verts et bleus, voire la charte graphique, il est difficile de confondre les deux marques.

Et il est d’autant plus difficile de confondre les deux produits que LindowsOS n’est pas sorti. Son concepteur annonce la version 1.0 pour le premier trimestre 2002. Malgré tout, Microsoft demande à la justice de son pays l’interdiction à Lindows, non pas d’exister, mais d’exister sous ce nom. On notera la nuance. Au fait, pourquoi Microsoft se manifeste-t-il plus de deux mois après la création de la société Lindows ? C’est sans doute sa façon de lui souhaiter de bonnes fêtes.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur