Microsoft nie l’exode de son programme Software Assurance

Mobilité

Contrairement aux conclusions établies par les analystes, la Software
Assurance séduirait encore les clients d’entreprise.

Contrairement à certains rapports indiquant un fort niveau de mécontentement, Microsoft a annoncé des taux records de reconduction de ses contrats logiciels d’entreprise.

Dans une note publiée sur un site de l’éditeur, Joe Matz, vice-président de la division Worldwide Licensing and Pricing, a annoncé un taux de reconduction des contrats Enterprise Agreement “supérieur au plafond de la plage historique de 66-75 % “.

Les contrats Enterprise Agreement correspondent au programme de licences massives prévu par Microsoft pour les grandes entreprises. Ce programme comprend une inscription obligatoire au programme Software Assurance, qui permet aux clients de bénéficier de mises à jour logicielles gratuites en contrepartie d’une cotisation annuelle équivalant à 29 % de la licence d’origine. Par exemple, un utilisateur qui a payé $200 sa version de Windows Vista devra verser $58 chaque année pour obtenir les éventuelles mises à jour.

Les instituts Forrester Research et Gartner ont récemment attiré l’attention sur les taux importants de mécontentement client face au programme Software Assurance. Etant donné les importants retards du lancement de Windows Vista, de nombreux contrats ont en effet expiré avant que les utilisateurs puissent bénéficier d’une mise à niveau.

Mais le taux élevé de reconduction donne tort aux chercheurs. Dans la note publiée sur le site de Microsoft, Joe Matz est allé jusqu’à suggérer aux clients de se fier uniquement aux commerciaux et partenaires de l’éditeur pour obtenir des “informations directes et précises” qui tiennent compte de leur situation individuelle spécifique.

Paul DeGroot, analyste pour la section ventes et marketing de l’institut Directions on Microsoft, a affirmé qu’il n’était pas surpris par ces taux de reconduction exceptionnels. “Ce que l’on apprend ici, c’est que le client n’a guère beaucoup de choix”, a-t-il déclaré à Vnunet.com. Selon lui, les clients choisissent les contrats Enterprise Agreement et donc Software Assurance pour la simple raison que le programme leur permet d’utiliser des applications sur un nombre illimité de systèmes. Une solution alternative suppose une vérification régulière de tous les systèmes afin d’en garantir la conformité.

“Sortir des contrats Enterprise Agreement exige un important travail et une planification efficace. Ce n’est pas quelque chose que vous arrêtez comme cela. Si vous ne planifiez pas, votre entreprise risque de ne plus être en conformité avec les licences.”

Selon Paul DeGroot, les clients n’accordent pas réellement d’importance aux possibilités de mise à niveau qu’offre le programme Software Assurance. Mais un contrat Enterprise Agreement, auquel est associé par défaut le programme Software Assurance, demeure économiquement plus avantageux qu’une licence logicielle classique.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 31 juillet 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur