Microsoft : no future pour les feature phones Nokia ?

Mobilité
microsoft-nokia-feature-phones-foxconn
3 7

Microsoft veut restructurer sa division Mobilité non rentable en lâchant les téléphones d’entrée de gamme estampillés Nokia à Foxconn.

Microsoft pourrait remodeler sa division mobile pour n’en garder que les terminaux à valeur ajoutée.

Selon le site média chinois Vtech, la firme de Redmond pourrait céder à Foxconn le business de sa gamme de téléphone d’entrée de gamme (« features phones ») estampillés Nokia. Ce groupe taïwanais, qui dispose d’unités de production hardware en Chine, est connu pour ses activités de sous-traitance dans le secteur high-tech.

Des acteurs comme Dell, HP ou Apple font régulièrement appels à ses services pour leurs productions de terminaux.

Après le rachat de la division Terminaux et Services de Nokia survenu en 2014, Microsoft a le droit d’exploiter la marque Nokia sur les téléphones jusqu’en 2024. Mais, celle-ci n’est désormais exploitée que pour les téléphones de base.

Tandis que les smarphones haut de gamme ont basculé sous la marque Lumia. Microsoft exploite aussi la marque Surface pour ses « tablettes-PC ».

En revanche, il pourrait céder la production et l’exploitation de sa gamme de téléphones Nokia à Foxconn, ce qui reviendrait à déléguer 50% de son business mobile en vue d’une exploitation par licence de marque.

Des rumeurs dans ce sens circulent dans ce sens depuis juillet 2015. IndiaTimes avait déjà émis une alerte dans ce sens dès juillet 2015 : Foxconn pourrait rapatrier les téléphones Nokia pour développer son business en Inde.

Cet accord interviendrait alors que Microsoft voudrait restructurer sa division mobilité en regroupant les équipes de Lumia avec celles de Surface.

En l’état actuel, le firme de Redmond et Foxconn n’émettent pas de commentaires sur ce type de synergies.

Mobilité : le business de Microsoft sombre

Dans la guerre des OS mobiles et face à des redoutables concurrents comme Apple et Google, Microsoft ne parvient pas à rattraper son retard sur le marché des téléphones (au global) et le segment des smartphones (en particulier) avec son nouvel OS Windows 10 for Mobile.

Le business tend même à décliner sérieusement. Au quatrième trimestre 2015, Microsoft dispose d’une part de marché monde de 1,1% sur le marché des smartphones selon Gartner.

L’activité des terminaux mobiles devient un gouffre : sur le troisième trimestre de son exercice fiscal (janvier – mars 2016), les activités téléphones de Microsoft observent une baisse de chiffre d’affaires…de 46%.

Parallèlement, le groupe de Satya Nadella souligne les performances de la gamme de produits Surface Pro 4 et Surface Book (avec un CA de +61% lissé sur un an).

(Crédit photo : Microsoft : Nokia 222 Double SIM)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur