Microsoft nomme un directeur de l’interopérabilité Linux

Cloud

Tom Hanrahan, un ancien de la Linux Foundation, sera chargé de diriger le
nouveau centre de développement Microsoft-Novell Interoperability Lab.

Microsoft a annoncé la nomination de Tom Hanrahan comme directeur de l’interopérabilité Linux.

Tom Hanrahan dirigera le nouveau Microsoft-Novell Interoperability Lab, un centre de développement conçu pour permettre aux deux éditeurs de tester leurs produits logiciels respectifs afin d’en assurer l’interopérabilité, a indiqué un porte-parole de Microsoft dans une entrevue accordée à vnunet.com.

La création du centre a été annoncée en octobre dernier, dans le cadre du partenariat signé entre les deux éditeurs sur la propriété intellectuelle, le marketing et l’interopérabilité de leurs produits.

Microsoft a annoncé la nomination de Tom Hanrahan comme directeur de l’interopérabilité Linux.

Tom Hanrahan dirigera le nouveau Microsoft-Novell Interoperability Lab, un centre de développement conçu pour permettre aux deux éditeurs de tester leurs produits logiciels respectifs afin d’en assurer l’interopérabilité, a indiqué un porte-parole de Microsoft dans une entrevue accordée à vnunet.com.

La création du centre a été annoncée en octobre dernier, dans le cadre du partenariat signé entre les deux éditeurs sur la propriété intellectuelle, le marketing et l’interopérabilité de leurs produits.

Tom Hanrahan rejoint ainsi Bill Hilf, directeur du Linux and open source lab de Microsoft, en tant que directeur général de la stratégie des plates-formes.

Le groupe comprend des programmeurs Linux et Unix et joue le
rôle de promoteur interne de l’interopérabilité. Il a identifié et corrigé des failles dans les logiciels Microsoft et open source qui empêchaient les outils de fonctionner correctement avec les technologies Microsoft.

Et l’organisation a également pour mission de faciliter le développement de technologies permettant aux entreprises de migrer des systèmes Unix ou Linux vers Windows. Windows Powershell, par exemple, offre aux utilisateurs d’Unix une invite de commande familière pour interagir avec les logiciels Windows normalement centrés sur l’interface utilisateur.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 11 juin 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur