Microsoft, numéro un pour le Financial Times

Cloud

La firme de Bill Gates arrive pour la première fois en tête du classement des 500 premières sociétés mondiales que le quotidien britannique établit chaque année.

Microsoft vient de ravir la place de numéro un détenue jusqu’ici par son compatriote General Electric dans le FT500, le classement des 500 premières sociétés mondiales établi chaque année par le Financial Times. Pour comparer les sociétés, le quotidien britannique évalue les capitalisations boursières des sociétés en multipliant le nombre d’actions émises par le prix de l’action. A ce petit jeu, Microsoft pèse quelque 272 milliards de dollars soit plus de 1600 milliards de francs ! General Electric arrive bon second à 258 milliards de dollars de capitalisation boursière, suivi de Exxon, Shell, Merck, Pfizer, Intel, Coca-Cola, Wal-Mart Stores et IBM. D’après le Financial Times, cette première place montre à quel point les nouvelles technologies dominent désormais les marchés financiers.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur