Microsoft OneDrive : l’illimité n’est pas la panacée

CRMMarketing
microsoft-onedrive-revision-capacités-stockage
2 3

Après avoir constaté des abus, Microsoft révise à la baisse le plafonnement des capacités de stockage cloud via OneDrive.

L’illimité, la panacée ? Microsoft revient sur ce paradigme avec OneDrive.

En raison « de certains abus » constatés, la firme de Redmond va réviser sur sa politique de capacités en matière de stockage cloud à partir de 2016.

L’éditeur constate des dérives avec son offre OneDrive illimitée avec un abonnement Office 365.

Un petit nombre d’utilisateurs ayant sauvegardé des capacités de données équivalentes à plusieurs PC et stockés des collections entières de films et d’enregistrements TV à travers son service cloud.

Dans certains cas, le volume pouvait atteindre 75 To de données soit 14 000 fois la moyenne habituellement constatée. La coupe est pleine, estime Microsoft.

Au lieu de fermer les comptes des personnes ayant tendance « à abuser de l’illimité », Microsoft préfère revenir à des conditions d’usage plus raisonnables autour de OneDrive et explique sa position dans une contribution blog.

Le signe de la fin de la course effrénée entre acteurs du stockage cloud dans les capacités de stockage sans cesse élargies, et ce, sans forcément augmenter les prix ?

Pour les abonnés à Office 365, on redevient plus raisonnable avec avec une capacité accordée de stockage à 1 To.  La version gratuite passera de 15 Go à 5 Go.

Par ailleurs, en début 2016, les déclinaisons du service OneDrive proposant une fourchette 100 – 200 Go seront purement supprimées. Elles feront place nette à à une proposition unique : 1,99 euro par mois pour 50 Go.

Quid des resquilleurs déjà abonnés à ce type d’offres et qui dépassent leur quota de stockage ? Magnanime, Microsoft compte leur lancer un avertissement avant qu’ils ne se retrouvent devant le fait accompli.

Les utilisateurs concernés disposeront d’un délai de 12 mois pour se conformer à la nouvelle politique de l’éditeur.

Silicon.fr précise que les clients de l’offre à 15 Go (qui passe à 5 Go) disposeront d’une période d’adaptation similaire.

(Crédit photo :  iJeab / Shutterstock.com)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur