Microsoft opte pour les correctifs mensuels

Cloud

Pour simplifier la vie des gestionnaires système, Microsoft ne sortira dorénavant plus qu’une fois par mois ses correctifs de sécurité. C’est ainsi que les cinq premiers patches ont été mis à la disposition des utilisateurs.

Selon Microsoft, la demande de mises à jour mensuelles émane des clients eux-mêmes. Ceux-ci aspirent à un schéma plus prévisible des dates auxquelles ils doivent libérer du personnel en vue de rendre leur système d’exploitation plus sûr, faute de quoi l’installation des correctifs s’inscrit sur une interminable liste de choses à faire et y reste parfois des semaines durant. Dans le passé, on s’est rendu compte que nombre de problèmes de sécurité pouvaient être évités si les correctifs nécessaires étaient installés en temps voulu sur l’infrastructure informatique de l’entreprise. C’était surtout vrai dans les petites entreprises disposant d’un personnel IT réduit.

Trois des cinq correctifs mis à disposition le 15 octobre 2003 concernent tous les systèmes d’exploitation de Windows. Ils portent sur des problèmes susceptibles de permettre à des virus de type ver de pénétrer dans un PC et d’en prendre le contrôle. Un quatrième correctif ne concerne que Windows 2000, alors que le dernier remédie à un bogue dans le serveur e-mail Exchange. Les correctifs se trouvent sur les pages dédiées à la sécurité du site Web de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur