Microsoft oriente Yammer vers les petits groupes de travail

ManagementMarketingRessources humainesSocial Media
yammer-microsoft
3 32

La prochaine mise à jour de Yammer (réseau social d’entreprise de Microsoft) mettra l’accent sur la collaboration en petits groupes… et en mobilité.

Le ton est donné : Yammer va évoluer dans une logique d’exploitation collaborative à l’échelle des petits groupes de travail.

Microsoft ne cherche pas à restreindre le périmètre de son réseau social d’entreprise, mais plutôt à en personnaliser l’interface pour permettre aux utilisateurs de se concentrer sur les contenus et les projets pertinents pour eux.

Illustration avec la refonte du flux d’actualités : la priorité sera donnée aux mises à jour issues des groupes au sein desquels l’employé collabore. Mais aussi à ceux qu’il aurait intérêt à rejoindre.

L’activité de ces groupes et de leurs membres sera constamment visible grâce à des indicateurs dans la barre latérale gauche. Une place plus importante sera accordée aux conversations… et à ces bandeaux qui apparaîtront pour passer au groupe suivant une fois toutes les mises à jour consultées.

Les applications mobiles Yammer évoluent elles aussi. Elles héritent des fonctionnalités ajoutées à la version desktop, tout en bénéficiant d’améliorations sur le partage de photos (marquage, envoi multiple).

Pour simplifier la diffusion de fichiers, Microsoft fait le pont avec son service cloud OneDrive ainsi qu’avec Dropbox. On notera également la possibilité de rechercher et d’inviter des collègues par leur adresse e-mail, de les mentionner dans les fils de conversations et de suivre leur activité sur Apple Watch, grâce à une application « compagnon ».

La feuille de route pour 2016 fait état d’une intégration renforcée avec Office 365, d’une meilleure prise en charge d’Azure Active Directory pour la suggestion de groupes et de personnes et de jonctions avec Office Online pour l’édition collaborative de documents.

Si Yammer reste exploitable de manière indépendante, Microsoft cherche à en faire une brique commune à toutes ses solutions collaboratives. Une stratégie amorcée en 2013 avec le remplacement du flux d’actualité d’Office 365, auparavant propulsé par SharePoint.

Crédit photo : everything possible – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur