Microsoft ouvre le code source de Windows CE

Mobilité

Grâce à un nouveau système de licence, les constructeurs de PDA pourront modifier Windows CE et ainsi mieux se différencier de la concurrence.

Microsoft a décidé d’autoriser les constructeurs informatiques à modifier Windows CE, système d’exploitation destiné aux assistants personnels (PDA) et téléphones portables. Pour cela, il a créé un nouveau modèle de licence, baptisé “Shared Source Premium Licensing Program” (programme de licences de sources partagées). Les constructeurs, qui payent une licence à Microsoft pour chaque appareil équipé de Windows CE vendu, pourront effectuer des modifications sans surcoût et surtout distribuer leurs produits dotés du système d’exploitation modifié. Cela les aidera à mieux différencier leurs produits de ceux de leurs concurrents.

Ce n’est pas tout à fait la première fois que Microsoft rompt avec sa tradition de protéger ses codes sources. Microsoft a ouvert le code de Windows il y a deux ans aux laboratoires universitaires et à quelques grands clients, autorisés à consulter le code mais pas à le modifier. Plus récemment, il a autorisé les gouvernements à consulter le code de Windows. L’éditeur va donc plus loin aujourd’hui. C’est sans doute une conséquence du phénomène Linux. Microsoft a annoncé travailler en ce moment avec des compagnies comme Hitachi et Samsung qui développent des versions modifiées de Windows CE.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur