Microsoft Patch Tuesday : en avril, ne te découvre pas d’une faille

Cloud

Microsoft concocte un Patch Tuesday à la saveur particulière pour les utilisateurs d’Internet Explorer : 5 failles de sécurité jugées critiques ouvrent la porte à une éventuelle prise de contrôle à distance.

Le Patch Tuesday, bulletin mensuel de sécurité de Microsoft, est formel.

Plusieurs failles critiques habitent Internet Explorer, toutes versions confondues.Une mise à jour du navigateur s’impose sans délai.

De la plus haute importance dans la mouture desktop, ces vulnérabilités, répertoriées au nombre de cinq, affectent dans une moindre mesure Windows Server.

L’ensemble repose sur la crédulité de l’internaute et constitue une porte grande ouverte à la prise de contrôle à distance du poste de travail infecté.

Un site malveillant destiné à exploiter lesdites failles fait office de levier à l’exécution du subterfuge.

Les pirates s’octroient alors des droits d’accès en fonction des privilèges accordés à l’utilisateur. Un procédé particulièrement dévastateur dans le cas d’une session ouverte sur un compte administrateur.

La déploiement des correctifs adéquats est effectif. Quiconque a désactivé les mises à jour automatiques est invité à effectuer manuellement la transition, sans plus attendre, via le centre Windows Update ou l’outil de gestion intégré au système.

Comme tous les premiers mardi du mois, le Patch Tuesday compte ratisse large, avec 6 bulletins de sécurité, dont 4 jugés critiques et 2 importants, pour une vingtaine de vulnérabilités résorbées, essentiellement dans les composantes Forefront et Office.

Il s’agit pour le plus clair de voies détournées à l’injection de code tiers, comme l’explique Silicon.fr.

Pour plus d’information, le Microsoft Security Response Center  fournit davantage de détails sur la livraison des bulletins de sécurité du mois d’avril.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur