Microsoft Patch Tuesday : huit failles, trois bulletins dont un “critique”

Cloud

Dans la livraison du Patch Tuesday du mois de mars, la mise à jour “critique” corrige trois vulnérabilités au niveau du noyau Windows.

Microsoft vient de publier sa dernière mise à jour de sécurité, qui corrige huit vulnérabilités dans ses systèmes d’exploitation Windows.

L’édition de mars de la mise à jour ‘Patch Tuesday’ corrige les failles recensées dans une série de trois bulletins. Deux d’entre eux sont classés “importants”, le troisième “critique.”

La mise à jour “critique” corrige trois vulnérabilités au niveau du noyau Windows. Les vulnérabilités se situent au niveau du traitement des fichiers images “emf” et “wmf” et permettent l’exécution de code à distance.

Ce correctif concerne les systèmes Windows 2000, XP et Vista ainsi que Server 2003 et 2008.

Le premier des deux bulletins classés “importants” corrige une vulnérabilité au niveau du fonctionnement du composant Secure Channel sous Windows 2000, XP, Vista ainsi que dans les deux versions de Server. Si elle est exploitée, elle peut conduire à une usurpation d’identité électronique.

Le troisième bulletin contient des correctifs pour quatre failles différentes au niveau des composants DNS et WINS, qui permettent à un pirate d’usurper et de re-diriger le trafic réseau. La mise à jour s’applique uniquement à Server 2003 et 2008, les autres versions de Windows n’étant pas affectées.

Deux des quatre failles avaient déjà été signalées au public et l’éditeur fait remarquer que ces failles risquent davantage d’être exploitées que les autres vulnérabilités corrigées ce mois-ci.

Les utilisateurs peuvent obtenir la mise à jour via le service Windows Microsoft Update ou sur la plate-forme de téléchargements de l’éditeur.

Adaptation de l’article de Vnunet.com en date du 10 mars 2009 intitulé Eight flaws fixed in latest Microsoft patch release


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur