Microsoft Patch Tuesday : Internet Explorer éclipsé par Windows XP

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation
microsoft-patch-tuesday-2014-fevrier

Le noyau Windows occupe une place centrale dans le Patch Tuesday, dont l’édition de février devrait comprendre 5 bulletins de sécurité, 2 étant classés critiques. Aucun correctif pour Internet Explorer.

Sauf modification de dernière minute, le noyau Windows devrait être l’un des principaux bénéficiaires du Patch Tuesday que Microsoft publiera ce 11 février.

Avec 5 bulletins de sécurité, dont 2 classés critiques, la livraison est plus volumineuse que celle de janvier (4 bulletins, dont aucun critique), mais moins que celles de décembre (11 bulletins ; 5 critiques), novembre (8 bulletins ; 3 critiques) et octobre 2013 (8 bulletins ; 4 critiques). Outre l’OS Windows et ses déclinaisons, la suite Security Software et le framework .NET figurent sur la fiche de soins. Concerné au premier chef par les mises à jour diffusées au cours des derniers mois, Office est cette fois-ci absent du lot, tout comme Internet Explorer, l’outil collaboratif SharePoint ou encore le serveur Exchange.

L’exploitation de trois des failles documentées peut donner lieu à l’exécution de code à distance et/ou à une élévation des privilèges d’administration sur la machine visée. Certaines brèches considérées “importantes” peuvent laisser échapper des données critiques, servir de base pour des attaques par déni de service ou permettre d’obtenir indirectement les droits d’administrateur, en injectant du code dans une session utilisateur.

De nombreuses versions du système d’exploitation Windows sont concernées : XP Familial et Professionnel, Vista (32 et 64 bits), Windows Server 2003, 2008 et 2012 (ainsi que les R2), Windows 7 (SP1) et Windows 8.x/RT. L’outil Forefront Protection 2010 pour Exchange Server est lui aussi cité, mais à travers un seul bulletin. Il est recommandé de déployer l’ensemble de ces correctifs en privilégiant, si nécessaire, les patchs critiques.

L’autre enjeu de ce début d’année concerne Windows XP. Le 8 avril prochain, c’en sera terminé du support technique étendu de cet OS lancé en octobre 2001 : fini les mises à jour, la prise en charge des éditeurs de logiciels… mais aussi la diffusion de correctifs de sécurité. A cette échéance, le rideau devait aussi se refermer sur les outils Security Essentials pour les particuliers, ainsi que sur System Center Endpoint Protection, Forefront Client Security et Windows Intune pour les professionnels. Microsoft a finalement décidé de prolonger le cycle de mise à jour jusqu’en juillet 2015, afin de laisser aux entreprises le temps de migrer vers une version ultérieure de Windows.

microsoft-patch-tuesday-fevrier-2014

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit illustration : didora – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur