Microsoft Photosynth dépassé par son succès

Cloud

Quelques heures, après son lancement, Photosynth, la plate-forme de partage de photos dans un environnement 3D de Microsoft, était déjà saturée.

Victime de son succès, Photosynth a dû fermer ses portes pendant quelques heures hier, le temps d’augmenter la capacité du site. “En nous préparant à ce lancement, nous avons fait d’importants tests de performance et bâti des modèles de capacité, et pourtant vous avez générez tellement de trafic vers notre site que nous devons ajouter encore plus de capacité”, pouvait-on lire sur le blog de Photosynth. L’interface du site Web restait accessible à la lecture mais il était devenu impossible aux photographes en herbe de créer des synths et de poster leurs images.

Le service de partage de photos sur le Net, de Microsoft Live Labs permet aux internautes d’envoyer leurs photos sur le site et de les visualiser dans un environnement en 3D. Après quelques heures, le service était à nouveau accessible mais pas complètement. La création de nouveaux synth restait bloquée. Aujourd’hui, vendredi 22 août, tout semble fonctionner.

Un faux départ donc pour l’application du géant des logiciels, visiblement dépassé par les événement. Les internautes auraient pu s’attendre à une meilleure anticipation des problèmes de la part de l’éditeur. Microsoft a préféré se réjouir de l’énorme fréquentation de Photosynth en remerciant sur son blog ses premiers utilisateurs. Les auteurs des messages en profitent également pour donner quelques chiffres : un jour après l’ouverture de l’application au public, 7727 synths ont été créés avec un total de 286 689 photos envoyées de partout dans le monde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur