Microsoft plancherait déjà sur Windows 8

CloudPoste de travailSystèmes d'exploitation

Alors que Windows 7 n’a pas encore sorti le grand jeu, Microsoft prévoit que son successeur, Windows 8, pourrait bien débarquer dès la fin 2012, avec une refonte du noyau à la clé.

Alors que Windows 7 n’est officiellement attendu que pour le 22 octobre, même si la version RTM a déjà été mise à la disposition des partenaires informatiques de Microsoft et aux abonnés TechNet et MSDN, l’éditeur travaillerait à présent à l’élaboration de son successeur, Windows 8.

Lors d’une conférence italienne, Microsoft a révélé qu’il souhaitait réduire à trois ans le cycle de développement de ses systèmes d’exploitation. Windows 8 pourrait alors voir le jour à la fin de l’année 2012. La firme de Redmond a déjà commencer à amorcer ce virage : Windows 7 doit en effet sortir un peu moins de trois ans après l’arrivée (manquée ?) de Vista sur le marché, début 2007.

Cette volonté de renouveler rapidement les versions de ses OS vise notamment à concurrencer Apple, qui a pris pour habitude de tenir un rythme assez serré concernant les sorties de ces différents systèmes d’exploitation Mac OS X. Ainsi, Mac OS X 10.6 Snow Leopard devrait débarquer à la fin septembre, alors que l’édition précédente, Mac OS X 10.5 Leopard, était sorti en octobre 2007. Ce qui correspond à un cycle de vie très court, de seulement deux ans.

Même si une sortie fin 2012 n’est pas officielle, les ingénieurs de l’éditeur ne devraient pas perdre de temps pour mettre au point son successeur. En abreuvant ainsi les entreprises et le grand public de nouvelles mises à jour, Microsoft espère leur éviter de trop s’attacher à un système d’exploitation, comme cela a été le cas avec Windows XP, sorti en 2001. Habitué à cet OS, les consommateurs, cinq ans après, ont eu du mal à faire confiance à Vista.

En tout cas, le développement de Windows 8 s’annonce ardu. Si Windows 7 est basé en grande partie sur Vista, son successeur sera très différent, avec une refonte totale de son noyau. Certaines rumeurs font même état d’une possible révolution dans son installation et son utilisation : l’OS deviendrait accessible via une interface Web, qui se mettrait régulièrement à jour.

A lire également : Dossier spécial : Windows 7 : plus fort que Vista ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur