Microsoft pourrait obtenir des délais

Mobilité

Un expert anti-trust américain semble persuadé que le Juge Jackson donnera à Microsoft un délai supplémentaire avant de prendre sa décision définitive.

“Que l’on soit d’accord avec eux ou non, Microsoft est une très grande et très importante société. Il est impossible de prendre des sanctions contre elle dans la précipitation”. C’est l’argument majeur avancé par William Kovacic, un expert de la loi américaine antitrust de l’Université George Washington, pour déduire que le Juge Jackson accorderait un délai supplémentaire à Microsoft avant de statuer. La plupart des quotidiens américains se sont fait l’écho de son analyse.

Mercredi, Microsoft a rendu publiques ses propres suggestions de remèdes (voir édition du 11 mai 2000), suite aux sanctions proposées par le gouvernement américain et les 19 états poursuivant l’éditeur de Redmond pour violation de la loi anti-trust. Le principal châtiment soumis à l’approbation du juge étant bien sûr la séparation de l’empire de Bill Gates en deux entités distinctes. L’une se chargerait de développer et vendre les systèmes d’exploitation, et l’autre s’occuperait d’Office … et de tout le reste (voir édition du 2 mai 2000).

Outre un peu de temps supplémentaire, c’est-à-dire 6 mois, Microsoft a également purement et simplement demandé au Juge de rejeter cette proposition de scission. Et propose à la place, une série de concessions tendant à modifier ses comportements commerciaux. “Je ne voie pas le Juge Jackson mettre sommairement de côté la proposition du ministère de la Justice américain, mais je suis persuadé qu’ils (Microsoft) obtiendront du temps, pas 6 mois, mais au moins un peu plus de temps” a également commenté l’expert.

L’un des arguments principaux de Microsoft consiste à prédire l’effet néfaste sur l’industrie de la haute technologie, l’emploi et, finalement toute l’économie américaine, qu’entraînerait la scission. Selon les avocats de la société, ce sont les consommateurs qui ont fait de Microsoft une société aussi colossale. Et ce serait leur faire du tort que de casser cette belle dynamique. Pour l’heure, l’audition finale est toujours prévue pour le 24 mai prochain.

Pour en savoir plus :

La traduction française des propositions de Microsoft


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur