Microsoft poursuit sa conquête du marché des PGI

Mobilité

L’éditeur danois Navision, spécialisé dans les logiciels de gestion pour les PME, vient d’être racheté par Microsoft. Pour le géant de Redmond, il s’agit surtout de prendre pied sur le marché européen après s’être déployé sur le sol américain grâce au rachat de Great Plains.

La rumeur s’est confirmée : Microsoft a bel et bien racheté la totalité du capital de l’éditeur danois Navision pour 1,33 milliard de dollars. C’est la deuxième entreprise que Microsoft rachète dans le domaine des progiciels de gestion intégrés (PGI). En octobre 2000, l’éditeur avait en effet racheté Great Plains Software. Si cette acquisition lui avait permis d’arriver sur le secteur des PGI aux Etats-Unis, il ne lui avait pas donné la possibilité de conquérir l’Europe. Navision devrait lui permettre de remédier à cela en lui donnant un véritable accès au marché européen. Navision réalise en effet environ 80 % de son activité en Europe. La société est présente dans 30 pays et annonce 127 000 clients.

C’est donc véritablement sur le marché des PME que Microsoft a choisi de s’imposer. Navision est en effet positionné sur les logiciels de gestion pour les petites et moyennes entreprises. Si le secteur est couvert par quelques marques connues comme Sage – le numéro un des logiciels de gestion – il reste encore très concurrentiel à la différence du marché des grands comptes dominé par des poids lourds comme SAP, Oracle, PeopleSoft ou encore JD Edwards. Reste que tous ces acteurs commencent à avoir, sinon une offre PME, du moins une stratégie de plus en plus axée sur ces entreprises. SAP a ainsi racheté Top Manage (voir édition du 18 mars 2002), tandis que J.D. Edwards cherche à séduire les PME avec des tarifs réduits (voir édition du 2 mai 2002). On estime le marché des PGI à environ 20 milliards de dollars, dont la moitié concernerait les PME.

Navision devrait être incorporée dans la division Microsoft Business Solutions, celle-là même qui comprend Great Plains. L’intégration du groupe danois ne devrait pas poser de problème, les solutions Navision étant déjà compatibles avec celles de Microsoft.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur