Microsoft prend de nouvelles mesures contre le piratage de ses logiciels

Cloud

Lors d’une ‘journée mondiale contre le piratage” de ses logiciels, il lance une vingtaine d’actions en justice contre des revendeurs indélicats aux USA.

Microsoft prend de nouvelles mesures pour endiguer le flot de logiciels piratés. La firme de Redmond a annoncé aujourd’hui une “journée mondiale contre le piratage” pour marquer le début d’un nouvel effort mondial. L’objectif est de dénicher et d’appréhender les organismes vendant des copies pirates de ses produits.

Cette campagne comprendra des actions dans quelque 49 pays, pour lesquels Microsoft travaillera avec les organismes publics ou locaux en charge de faire respecter la loi, pour identifier et appréhender les groupes faisant commerce de logiciels Microsoft volés. La société prévoit également une nouvelle série d’actions légales contre les individus soupçonnés de piratage de logiciels.

Parmi les événements prévus pour le début du programme, on peut notamment citer le lancement de programmes éducatifs en Turquie, au Brésil et en Italie.

“Le piratage et la contrefaçon de logiciels est une activité commerciale illégale, mondiale et organisée, qui présente un impact néfaste sur les clients, les entreprises et l’économie, et Microsoft a l’intention de travailler avec d’autres organismes dans le monde pour garder un cran d’avance sur cette industrie illégale”, déclare David Finn, avocat général adjoint de Microsoft pour la lutte mondiale contre le piratage et la contrefaçon.

“Ensemble, nous travaillons à identifier les points de connexion internationaux entre les individus responsables de piratage et de contrefaçon, afin d’aider à stopper leurs activités et protéger les clients et les entreprises légitimes de ce commerce illégal”, poursuit-il.

Pour un groupe de revendeurs américains, ce ne sera certainement pas un jour de fête. En effet, Microsoft a intenté vingt actions en justice distinctes auprès d’une cour fédérale contre des revendeurs suspectés de la vente de PC hébergeant des versions piratées pré-installées de Windows et d’Office

Adaptation d’un article de Vnunet.com intitulé Microsoft makes new anti-piracy push en date du 22 octobre 2008


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur