Microsoft prépare sa nouvelle révolution ?

Cloud

Depuis 6 mois, les NGWS, les services Windows de nouvelle génération, font beaucoup de bruit. Bill Gates doit annoncer aujourd’hui ce qu’il en est réellement. D’ores et déjà, cette annonce est qualifiée par Microsoft comme étant la plus importante annonce faite par la société depuis ces cinq dernières années.

C’est ce 21 juin que Bill Gates doit annoncer sa nouvelle génération de services Windows plus communément appelés NGWS. Cette annonce devrait dicter les orientations futures de Microsoft dans le domaine de l’Internet. Une annonce qui n’est pas sans rappeler le discours de Pearl Harbour en décembre 95 qui marquait alors l’entrée de Microsoft dans l’ère d’Internet.

Six mois auront donc suffit pour le fondateur de Microsoft, devenu architecte en chef des logiciels de Microsoft (voir édition du 14 janvier 2000), pour élaborer des changements dans l’interface de son système de navigation. A en croire les quelques bribes lâchées soigneusement par Bill Gates pour entretenir le suspense, la nouvelle stratégie de l’entreprise de Redmond devrait concerner le middleware. L’idée générale semble être d’intégrer encore un peu plus Internet au système d’exploitation. On comprend, dans ces conditions, que Bill Gates ait retardé l’exposition de ce nouveau projet, normalement prévue début juin, pour cause de décision du juge Jackson dans le procès anti-trust qu’il mène contre l’éditeur (voir édition du 29 mai 2000).

Une des idées attendues est celle de l’utilisation à distance des produits de la marque. La conception modulaire des prochains logiciels de l’éditeur leur permettrait d’être utilisés au travers du Réseau. Un pas vers le modèle ASP ? Réponse ce soir, heure française.

D’une façon plus générale, Bill Gates devrait confirmer l’évolution de l’ordinateur de demain et de son utilisation. La reconnaissance de l’écriture manuscrite ou encore de la voix ainsi que le domaine de la domotique devraient figurer parmi les orientations prochaines de Microsoft.

Ces derniers temps, Microsoft avait déjà donné quelques aperçus des NGWS à travers un produit appelé Web Parts permettant la création plus facile de sites Internet et de réseaux pour les entreprises, mais aussi en annonçant l’arrivée de BizTalk Server, un nouveau logiciel facilitant les transactions électroniques (voir édition du 6 juin 2000).

Reste que certains sont sceptiques sur cette nouvelle orientation NGWS. L’agence Reuters fait en effet écho d’un certain nombre de détracteurs. Des analystes informatiques ont noté que des concurrents de Microsoft comme Sun Microsystems ou IBM développent ce concept depuis des années déjà. Pour Scott McAdams, président de la maison de courtage de Chicago McAdams Wright Ragen, Microsoft est en passe d’annoncer un produit vaporware, utilisant l’expression consacrée dans le domaine, désignant des produits annoncés en grande pompe mais qui ne sont lancés que bien plus tard.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur