Microsoft présente Pocket PC 2002

Mobilité

Début octobre apparaîtront les premières machines basées sur Pocket PC 2002, nouvelle version de l’OS de poche de Microsoft. Au menu, une nouvelle interface est quelques améliorations des applications embarquées.

Comme prévu, Microsoft vient d’annoncer officiellement la nouvelle version de son système Pocket PC pour ordinateur de poche, connu jusqu’à présent sous le nom de code Merlin (voir édition du 3 septembre 2001). Même s’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, selon les propres dires de Microsoft, Pocket PC 2002 apporte tout de même son lot d’amélioration. La plus visible, évidemment, concerne l’interface graphique qui emprunte quelques détails à Windows XP, la prochaine version d’u système pour PC de bureau. De plus, l’écran “Aujourd’hui”, qui présente en un seul coup d’oeil, les rendez-vous du jour, les tâches ou encore les notifications de message, pourra être personnalisé à l’aide de skins ou même d’une photo.

Du côté des applications embarquées, Pocket Outlook profite du plus grand nombre d’améliorations, parmi lesquelles la possibilité (enfin, diront certains) d’importer les sous dossiers de classement de courrier électronique que l’on peut créer dans Outlook sur son PC. Il semble que cette fonction ne sera disponible qu’à condition d’avoir installé Outlook 2002 sur son PC, dont un exemplaire devrait être inclus avec tous les nouveaux Pocket PC. Un correcteur orthographique (disponible dans la version française ?) est également utilisable depuis Pocket Outlook, Pocket Word et Pocket Excel.

Se connecter au Web par l’intermédiaire de son PC

En ce qui concerne Internet, Pocket IE 2002 se veut aussi compatible que possible avec les derniers standards du Web et sera même capable d’afficher les pages Wap. Pour se connecter on pourra toujours utiliser un modem GSM mais on pourra également partager la connexion Internet de son PC par l’intermédiaire de la station d’accueil. Un bon moyen pour rapidement charger des pages Web à consulter plus tard, par exemple. La messagerie instantanée MSN Messenger fera également partie du lot d’applications livrées avec le système, avec notamment une fonction baptisée MyText permettant d’enregistrer à l’avance des réponses standard. Un passage obligé puisque l’absence de clavier empêche la saisie rapide de texte.

Beaming vers les Palm ?

Deux nouveaux modes de saisie seront d’ailleurs intégrés. Transcriber, tout d’abord, une application de reconnaissance de l’écriture manuscrite dont les performances varient du très bon au très moyen en fonction de la personne qui l’utilise et un module Graffiti, ensuite, qui devrait faire plaisir aux habitués du Palm. Autre pas en direction des utilisateurs de Palm OS, il semble que les Pocket PC 2002 seront capables d’échanger des données avec des Palm par l’intermédiaire du port infra-rouge.

Les premières machines basées sur Pocket PC 2002 seront présentées le 4 octobre prochain. On sait déjà qu’HP prévoit deux modèles à son catalogue, les Jornada 565 et 568, respectivement dotés de 32 et 64 Mo de mémoire vive et aux prix de 599 et 649 dollars hors taxe (670 et 730 euros). Les deux machines devant utiliser des processeur Intel StrongArm SA-1110, HP et Intel venant d’ailleurs d’officialiser leur partenariat. Cette puce équipe déjà l’iPaq de Compaq. Ce dernier, ainsi que Casio et Toshiba, devraient également montré des PC de poche basés sur le nouveau système. Quant aux modèles actuels, seul l’iPaq pourra recevoir Pocket PC 2002. Il s’agit en effet de la seule machine embarquant déjà le système dans de la mémoire Flash. Même si les conditions de mise à jour n’ont pas encore été annoncées, il devrait en coûter environ 35 euros (230 francs).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur