Microsoft prié de livrer les secrets de la Xbox

Cloud

Obtenir l’autorisation technique et légale de Microsoft d’installer Linux sur la Xbox, tel est le but de la lettre que les auteurs du projet Xbox Linux ont adressée à Microsoft. Il serait étonnant que l’éditeur accepte, si seulement il daigne répondre.

“Nous vous écrivons car nous souhaiterions publier une version de notre Linux pour Xbox qui soit capable de fonctionner sur une Xbox non modifiée.” C’est par un courrier électronique envoyé le 17 février 2003 que l’équipe responsable du projet Xbox Linux interpelle les dirigeants de Microsoft. La volonté des auteurs du projet Xbox Linux de vouloir installer Linux sur la console de Microsoft se justifie par le succès rencontré par le projet initié par le mouvement libre. “La distribution Linux pour Xbox basée sur Mandrake, disponible sur notre site Web, a été téléchargée plus de 83 000 fois depuis octobre dernier, et cela en dépit des 350 Mo à télécharger et de la nécessité d’un circuit intégré supplémentaire pour son exécution”, relate l’équipe du projet Xbox Linux.

Rappelons que le projet Xbox Linux consiste, via un concours, à installer une distribution Linux sur la Xbox qui, par son architecture X86, s’assimile à un PC exclusivement dédié aux jeux vidéo. La première phase du concours a été atteinte mais avec modification physique de la console (le remplacement d’une puce qui débloque les sécurités de la console). Opération à la limite de la légalité, du moins aux yeux de Microsoft. La deuxième phase – l’installation de Linux sur la Xbox sans modification physique – semble poser plus de problème à l’équipe et aux concourants. Ne voulant pas mettre ses utilisateurs en porte-à-faux, le projet Xbox Linux ne demande rien d’autre que “les informations supplémentaires nécessaires pour offrir [leur] système d’exploitation alternatif à celui de Microsoft afin de le certifier pour qu’il soit capable de s’exécuter sur une Xbox non modifiée”. Autrement dit, le projet Xbox Linux demande à Microsoft ses secrets de fabrication.

Une récompense de 100 000 dollars

Les acteurs du projet Xbox Linux seraient prêts à signer des clauses de non-divulgation des informations, mais ils n’en définissent pas moins les limites obligatoires du fait de l’interopérabilité de la console avec le logiciel libre. Mieux, ils estiment que “Microsoft sera éligible pour une récompense s’il approuve Linux pour Xbox en tant que logiciel pour Xbox”. Rappelons que la récompense est de 100 000 dollars. Une paille pour Microsoft.

Si la demande est tout à fait sérieuse, elle n’en est pas moins optimiste. Il est difficile de croire que Microsoft serait prêt à vendre sa console à des consommateurs qui n’achèteront pas ses jeux, la partie rentable de la console qui, elle, ne l’est toujours pas. D’ailleurs, un premier e-mail envoyé en août dernier est, à ce jour, resté sans réponse. D’où la publication officielle de cette nouvelle requête. Le bruit médiatique généré autour de cette nouvelle affaire fera-t-il pencher la balance du côté du projet du libre ? Ce serait surprenant.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur