Microsoft prié de reverser 10 milliards de dollars

Cloud

Trois organisations américaines de défense du consommateur estiment que le logiciel Windows est surfacturé par Microsoft et exigent un remboursement massif.

En marge du procès antitrust, trois organismes de défense ont réclamé auprès de Microsoft le dédommagement des utilisateurs de Windows. Le préjudice ? L’éditeur mondial profiterait de sa situation de monopole pour surfacturer son système d’exploitation. “Quand on compare avec d’autres prix de logiciels, Microsoft fait payer 35 à 45 dollars de trop par système”, clame un rapport émis par la Fédération des consommateurs d’Amérique (CFA), l’une des trois organisations mobilisées. Cette pratique aurait été appliquée sur 250 millions d’ordinateurs vendus en l’espace de trois ans. “Le coût pour le consommateur du monopole de Microsoft : 10 milliards de surfacturation, et ce n’est pas fini”, martèle le titre de l’étude publiée par la CFA. Pour obtenir réparation auprès des utilisateurs, les trois organismes envisagent un recours en justice.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur