Microsoft rate le passage de Notes à Exchange

Régulations

Son logiciel de conversion Application Services for Lotus Notes jugé inefficace ne rencontre pas le succès escompté.

Microsoft vient de perdre une opportunité de faire migrer les utilisateurs de Lotus Notes à sa plate-forme Exchange. Il a lancé la semaine dernière un logiciel baptisé Application Services for Lotus Notes destiné à convertir les applications écrites en code Lotus pour qu’elles tournent sur Exchange. Seulement cet outil ne peut traduire des applications qui contiennent des codes complexes et des tables multiples ou celles écrites en HTML. Les programmeurs en charge de la conversion doivent alors recoder eux-mêmes ces parties ce qui est très coûteux en temps. Microsoft indique que son logiciel traduit tout de même en moyenne 90% des applications d’organisation écrites pour Notes mais pour les utilisateurs les 10% restant sont vraiment de trop. Certains craignent en effet de perdre les applications essentielles de leurs systèmes et d’autres redoutent de grosses pertes de temps nécessaires à la traduction de leurs applications. Eric Schultz, en charge du produit chez Microsoft, explique pourtant qu’Application Services for Lotus Notes a d’abord été conçu pour répondre aux besoins des sociétés. Il affirme que dans la plupart des organisations, les applications ne sont pas suffisamment complexes pour nécessiter de conversion et que 30% d’entre elles ne sont carrément pas utilisées.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur