Microsoft réfléchit à la gratuité de Windows RT et Windows Phone

EntrepriseMobilitéOS mobilesPoste de travailRégulationsSystèmes d'exploitation

De récentes rumeurs laissent penser que les prochaines générations des OS mobiles de Microsoft (Windows RT et Windows Phone) pourraient être gratuites. L’éditeur attaquerait ainsi frontalement l’hégémonie d’Android.

Et si Windows RT et Windows Phone devenaient gratuits ? C’est cette théorie qu’avance The Verge en se basant sur les témoignages de plusieurs sources anonymes dites ‘proches du dossier’.

Sous la houlette de son responsable OS Terry Myerson, Microsoft envisagerait de nouveaux modèles économiques concernant ses deux systèmes d’exploitation destinés aux appareils nomades. Actuellement, l’éditeur génère des profits autour de Windows RT et Windows Phone en faisant payer aux constructeurs de terminaux l’usage de la licence, coût automatiquement reporté sur le prix de vente au détail.

Le rapprochement vis-à-vis de Nokia pourrait précipiter un revirement stratégique. Le fabricant télécoms finlandais, qui pèse près de 90% du marché des smartphones reposant sur Windows Phone (étude AdDuplex, novembre 2013), semble également parti pour devenir l’ambassadeur de Windows RT, après le lancement commercial de sa première tablette. Problème, il est fort probable que bientôt, toute la division mobile de Nokia appartienne à Microsoft. La firme de Redmond perdrait ainsi la plus grosse part des revenus générés par la vente des licences de ses OS, écornant son modèle économique historique.

La gratuité de Windows Phone et Windows RT sonnera la charge contre Android

La gratuité aurait de plus l’avantage de séduire un plus grand nombre de fabricants et ainsi d’augmenter les parts de marché détenues par Windows RT ou Windows Phone. Ce serait indéniablement une attaque frontale contre Android, le système d’exploitation de Google, qui est lui-même gratuit. L’objectif de Microsoft serait ici, selon The Verge, de se servir d’une manne d’utilisateurs beaucoup plus importante pour générer des revenus, non plus sur les licences des systèmes d’exploitation, mais sur celles des applications disponibles dans ces environnements (Office, Skype…)

Bien sûr, ces informations sont à prendre avec du recul et ne sont pas officielles. Microsoft n’en serait qu’à l’évaluation du potentiel d’une telle stratégie. Cependant, si elle devait être adoptée, elle s’appliquerait autour des versions futures de Windows Phone et Windows RT, déjà surnommées “Threshold“. Cette vague massive de mises à jour annoncerait notamment le retour au véritable menu Démarrer tel que les utilisateurs de Windows XP, Vista et Seven le réclament depuis longtemps sur ModernUI sans pour autant le retrouver pleinement.

samsung-windows-phone-windows-8
Avec des licences gratuites de Windows RT et Windows Phone, Microsoft encouragerait les fabricants de terminaux mobiles à utiliser plus régulièrement ces OS pour leurs produits tels que Samsung le fait déjà de manière restreinte.
Crédit photo : Samsung

——-Quiz——–

Etes-vous incollable sur Android ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur