Microsoft remodèle ses activités Windows et Internet…pour mieux rebondir ?

Mobilité

La firme de Redmont scinde la division Platforms & Services en deux. Le manager de ce département rejoint Juniper Networks au poste de CEO.

Microsoft réorganise son champs d’action Platforms & Services (PSD). Cette division va être scindée en deux : Windows/Windows Live et Online Services. Ces nouveaux départements devront rendre des comptes directement à Steve Ballmer, PDG du groupe.

Elles reflètent bien la principale préoccupation de Microsoft : comment abandonner son étiquette “100% software” pour plonger dans le monde du Net ? Il reste encore beaucoup d’efforts à fournir face à un Google qui contrecarre ses plans sur Internet.

De plus, les résultats financiers de ce segment ne sont pas au rendez-vous malgré un chiffre d’affaires global record. L’éditeur a enregistré une perte opérationnelle de 1,2 milliard de dollars dans les services en ligne au cours de son exercice fiscal 2007-2008.

Signe de sa détermination : il signe des opérations de croissance externe pour renforcer sa position. Citons le cas la régie publicitaire aQuantive mais aussi plus récemment de Powerset, un nouveau moteur de recherche orienté vers la sémantique.

Le départ de Kevin Johnson, un aveu de l’échec sur Yahoo ?

Plus impliquant, cette réorganisation intervient aussi sur fond de bataille titanesque pour acquérir Yahoo tout au long du premier semestre. Une OPA qui n’a pas abouti mais la firme de Redmond n’a sans doute pas dit son dernier mot.

Coïncidence ? Microsoft annonce le départ Kevin Johnson, président de la division PSD. Ce pilier dans l’équipe de direction de Microsoft part chez Juniper Networks. Il va prendre les fonctions de PDG en remplacement de Scott Kriens, indique l’équipementier réseaux américain dans un communiqué de presse distinct. Ce changement sera effectif en septembre 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur