Microsoft répond à Google Inbox via Office 365

Cloud
office-365-clutter

Microsoft amorce le déploiement d’une fonctionnalité de tri automatique des e-mails pour les utilisateurs d’Office 365 en entreprise.

Pour enrichir les fonctionnalités de sa suite bureautique cloud Office 365, Microsoft développe une dimension “Graph” à travers un moteur d’analyse des données d’utilisateurs.

Celui-ci est décliné en plusieurs applications, dont Delve, qui cartographie l’ensemble des interactions avec les autres collaborateurs (e-mails, rendez-vous dans le calendrier…) en y associant les documents relatifs pour déduire quels sont les sujets importants à un instant T. Des jonctions s’établissent aussi avec les technologies d’apprentissage automatique (“machine learning”) à travers l’outil Clutter, dont le déploiement a débuté ce 11 novembre.

Les utilisateurs d’Office 365 en entreprise – et en version anglaise – seront les premiers à accéder à cette solution de filtrage automatique des e-mails qui doit permettre de repérer les contenus et les thèmes les plus intéressants. Il  ne s’agit ni d’un antispam, ni de big data, Clutter (littéralement “Désordre”, “Pagaille”) s’appuyant sur des données structurées.

Les messages non prioritaires sont déplacés dans un dossier dédié, mais ne sont pas supprimés. Cette “intelligence artificielle”, qui s’active dans le menu des options d’Outlook Web App, n’entre pas immédiatement en action : elle prend le temps d’étudier les habitudes des utilisateurs. Le tout en intégrant les problématiques de droits d’accès éventuellement définis par l’entreprise.

Le lancement de Clutter s’inscrit comme une réponse à l’initiative de Google, qui propose de tester, sur invitation, le probable successeur de Gmail, baptisé Inbox et conçu pour dépasser la conception “traditionnelle” de la messagerie électronique en approfondissant la dimension de personnalisation.

Disponible pour l’heure sur l’iPhone, les smartphones Android et le navigateur Web Chrome, le service regroupe les conversations en “bundles” (reçus et factures, relevés bancaires…) qui s’adaptent aux préférences de l’utilisateur à mesure qu’il classe manuellement ses e-mails.

A lire en complément, l’interview de Gwenaël Fourré. Le directeur Office 365 de Microsoft France fait le point sur les dernières innovations associées à la suite bureautique cloud.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous bien Microsoft ?

Crédit photo : Anita Potter – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur