Microsoft reporte la mise à jour de ses technologies de virtualisation

Cloud

Viridian, la technologie de virtualisation de Windows Server, sortira dans la
seconde partie de 2007. L’éditeur veut mieux gérer le multi-processing.

Microsoft a annoncé le report du lancement de ses deux composants de virtualisation clés. Initialement prévu pour le premier semestre 2007, le lancement de la version bêta publique de Viridian, la technologie de virtualisation intégrée au système Windows Server (nom de code Longhorn), sera repoussé au deuxième semestre.

Microsoft retardera également la sortie de Virtual Server 2005 R2 service pack 1. Attendu à la fin du premier trimestre 2007, il sera finalement livré au deuxième trimestre à la même période, a indiqué Mike Neil, directeur de la stratégie de virtualisation de Microsoft, sur un blog officiel de l’entreprise.

Selon lui, ces retards n’auront aucune incidence sur la publication de la bêta 3 de Windows Server Longhorn. La troisième et dernière version bêta est attendue dans le courant du premier semestre 2007 pour une sortie du produit final avant la fin de l’année. Viridian sera publié sous forme de mise à jour dans un délai de 180 jours après le lancement de Longhorn.

Microsoft n’était pas satisfait des performances et des capacités d’extension de Viridian sur les serveurs basés sur plusieurs processeurs, explique Mike Neil dans son blog.

“Il nous reste encore du travail à faire pour franchir la barre des hautes capacités d’extension que nous nous sommes fixés. Par ailleurs, nous souhaitons adapter Windows Server Virtualisation de manière à assumer les charges informatiques importantes des entreprises, et même les charges de travail intensives d’entrée/sortie. Les performances revêtent donc une importance de premier plan et nous avons encore des efforts à faire dans ce domaine,” ajoute-t-il.

A l’en croire, la technologie Windows Server Virtualization sera la seule application capable de prendre en charge jusqu’à 64 CPU (central processing unit, processeur central). Mike Neil pense que le fait de porter à un tel niveau le nombre de CPU pris en charge est difficilement réaliste.

La capacité du serveur Novell Suse Linux Enterprise Server 10 peut être augmentée à 1024 CPU, bien que le système de production le plus important à ce jour ne possède “que” 512 CPU, a déclaré un porte-parole à vnunet.com. Le système d’exploitation prend en charge la technologie de virtualisation open source Xen.

Solaris 10 prend également en charge la technologie de virtualisation. Le système le plus performant proposé sur son serveur Sun Microsystem E25k intègre 72 processeurs SPARCIV+ double coeurs.

Le lancement du service pack 1 pour Virtual Server 2005 R2 a été retardé pour permettre à Microsoft de tester les ajouts de dernière minute pour la prise en charge de Solaris 10, Suse Linux Enterprise Server 10 et la dernière version de Windows Server Longhorn comme systèmes d’exploitation invités.

La mise à jour comprendra également une prise en charge des technologies d’accélération de la virtualisation intégrées dans les processeurs AMD et Intel.

Traduction d’un article de Vnunet.com en date du 13 avril 2007


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur