Microsoft retire les plug-ins d’IE 6.0

Cloud
Information - news

IE 6.0 est arrivé, uniquement en anglais pour le moment. Mais cette version qui sera livrée avec WIndows XP pourrait décevoir. Plus de plug-ins, plus de Java mais des contrôles ActiveX propres à Microsoft. Si les utilisateurs seront probablement invités à télécharger tel ou tel petit “enrichisseur” (notamment Flash), les développeurs risquent de tirer la langue à l’idée d’avoir à mettre à jour leurs sites en phase avec les technologies Microsoft.

Plus de Java, plus de plug-ins Netscape et donc plus de plug-ins QuickTime. Telles sont quelques-unes des bonnes surprises qui attendent les internautes qui installeront Internet Explorer 6.0, disponible depuis lundi sur le site de Microsoft. Tous ces petits programmes qui enrichissent les navigateurs sont remplacés par la technologie ActiveX de Microsoft. Certes, Apple a mis en ligne un contrôle ActiveX pour QuickTime (voir édition du 22 août 2001). Certes, on peut télécharger la machine virtuelle Java (JVM) sur le site de Sun. Mais l’absence de plug-ins oblige les développeurs à mettre leurs sites à jour, ce qu’ils pourraient ne pas apprécier. Les utilisateurs d’IE 6 doivent alors s’attendre à être invités à aller télécharger tous les ActiveX nécessaires à la lecture de certaines pages. Quoi de plus énervant quand, auparavant, on avait pris l’habitude de naviguer sans rencontrer (trop) de problèmes.

Raison invoquée de ces abandons ? La sécurité. Microsoft justifie le rejet des modules d’enrichissement pour des questions de sécurité sur Internet. A commencer par des outils censés permettre à l’utilisateur de mieux contrôler les données personnelles que les sites collectent. Ces outils supportent la Platform for Privacy Preferences (P3P) du W3C. Parmi ces outils, on notera la présence d’un bouton qui permet de gérer les cookies (suppression, blocage, modification…). D’autre part, IE 6 comporte un système de collecte des défauts rencontrés qu’il transmet à Microsoft pour analyse. Si l’argument sur la sécurité est loin d’être négligeable, on peut se demander à quoi sert la mise à jour vers IE 5.5 censée corriger les failles de sécurité d’IE 5.0 ainsi que les nombreux patchs que Microsoft poste régulièrement sur son site.

Trois nouvelles barres de fonctions

Les “vraies” nouveautés ne sont pas légion. Conscient que le grand public Internet se tourne de plus en plus vers les images plutôt que vers l’écrit, Microsoft propose trois nouvelles barres censées améliorer la consultation des médias imagés. Une barre pour les images permet de les gérer directement (sauvegarde, impression, envoi par e-mail, etc.) tandis qu’un bouton dédié propose de les ajuster automatiquement à la taille de la fenêtre. Quant à la Media Bar, elle permet simplement de gérer, à la façon d’un Windows Media Player, d’un QuickTime Player ou d’un Real Player, ses sites audio et vidéo favoris. Cela suffira-t-il à convaincre les utilisateurs de mettre à jour leur navigateur ? En plus, pour le moment, il n’existe qu’en anglais. Un peu de patience…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur