Microsoft s’attaque au marché des télécoms

Régulations

La firme de Bill Gates prévoit de créer en Europe du Nord un centre de R&D consacré aux applications télécoms mobiles. Et afin de rendre la plate-forme Windows incontournable chez les entreprises comme chez les opérateurs, il s’est rapproché des géants Lucent et Nortel pour présenter des outils de messagerie unifiée.

Dans le cadre d’une conférence Supercomm tenue mardi 11 juin à Atlanta, il est apparu que Microsoft est en train de négocier le rachat d’une firme suédoise spécialisée dans les services de données sans fil adaptés aux réseaux de messagerie. Steve Ballmer, président du géant du logiciel, a expliqué que Microsoft souhaitait acquérir cette compagnie pour en faire le centre de R&D de ses applications télécoms pour la région d’Europe du Nord. C’est en effet dans cette partie du continent que résident les leaders mondiaux des communications mobiles (Nokia et Ericsson).

Steve Ballmer a passé le plus clair de son temps à assurer la promotion de Windows NT auprès de l’audience constitué de responsables des télécommunications. Il a toutefois admis que Microsoft avait “beaucoup de travail pour continuer d’améliorer la fiabilité, la tolérance de panne et la haute disponibilité de NT”. Le responsable a souligné que Microsoft souhaitait vendre NT et Windows 2000 aux opérateurs et aux prestataires. “Les frontières qui séparent ce que font les fournisseurs de services télécoms et ce que font les éditeurs de logiciels commencent incontestablement à se mêler”, a indiqué Steve Ballmer, avant d’assurer : “Notre but n’est pas d’entrer dans le monde des équipements ou des services télécoms mais de former des partenariats avec des compagnies dans ces deux sphères”. Microsoft s’est par exemple associé avec l’opérateur Sprint pour développer un pack de communication pour les petites entreprises. Le système, qui doit être disponible dès cet été, fournira la voix et les données reposant sur des équipements PBX, l’Internet, des réseaux locaux et des outils d’accès distant sur un serveur. Les fonctions apporteront la commutation de voix, la messagerie unifiée, l’accès Internet et l’hébergement de site Web. La firme a par ailleurs travaillé avec Lucent, Nortel Networks et Active Voice pour proposer la messagerie unifée sur Windows NT, Windows 2000, Exchange Server et les plates-formes CE. Selon Eric Lockard, patron du groupe Exchange chez Microsoft, “le format de base de données Super Long Value (SLV) permettra la diffusion directe de grands fichiers vocaux en entrée et en sortie” dans la prochaine version d’Exchange Server au nom de code Platinum. “Et le support du standard VIPM (Voice profile for Internet messaging) apportera l’interopérabilité entre les différents systèmes de mails vocaux”.

Du côté des postes clients, Steve Ballmer a indiqué à Atlanta que Microsoft était en train d’optimiser Windows 98 et Windows 2000 pour supporter les technologies à haut débit sur cuivre (ADSL).

Pour en savoir plus : http://www.microsoft.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur