Microsoft se défend des accusations d’Apple

Régulations

Le géant du logiciel a publié un communiqué où il répond partiellement aux attaques d’Avie Tevanian, vice-président d’Apple.

Microsoft a publié dans la nuit de lundi un communiqué où il répond partiellement aux accusations d’Avie Tevanian, le vice-président d’Apple. Il indique que les rencontres avec Apple avaient pour objectif de demande à Apple “s’il était intéressé pour coopérer au développement de standards et de technologies pour le streaming multimédia sur Internet” et explique que “ce genre de discussion est courante dans l’industrie de l’informatique”. Le communiqué dément par ailleurs que la société ait voulu saboter Quicktime : “les faits montrent que les ingénieurs d’Apple n’avaient pas conçus correctement le programme d’installation de QuickTime sur Windows”. Les audiences des prochains jours doivent revenir sur les accusations d’Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur