Microsoft : ses atouts et ses faiblesses sous le prisme de ses résultats

Cloud

Impact de Vista, division serveurs, stratégie Live, loisirs numériques avec
le Zune et la Xbox?Les performances de l’éditeur sont à nuancer.

Cela fait un an que Microsoft a redécoupé ses segments opérationnels en cinq grandes divisions pour améliorer un peu la visibilité de ses résultats financiers (“Client”, “Server and Tools”, “Microsoft Business Division”, ” Online Services Business”, “Entertainment Devices Division”). Les trois premières activités (les services les plus professionnelles), les deux dernières (orientées grand public) génèrent des pertes.

Pour son exercice fiscal 2006-2007, Microsoft a réalisé un chiffre d’affaires de 51,2 milliards de dollars (en hausse de 15%) et un résultat d’exploitation de 18,5 milliards de dollars (+12%).
L’éditeur indique que ses revenus sont en hausse grâce à la sortie de ses nouveaux produits comme Office 2007 mais aussi Windows Vista. D’autres logiciels comme SQL Server, Windows Server, Visual Studio ou la Xbox (dont les volumes de ventes ont augmenté) ont également contribué à améliorer les performances de Microsoft.

Précision intéressante vu le poids du groupe co-fondé par Bill Gates : l’éditeur consacré une part équivalente à 14% de son CA à ses activités orientées R&D.

L’impact Vista scruté

Les yeux se tournent naturellement vers les premiers ” effets Vista” que l’on peut discerner dans le résultat financier de Microsoft. Un produit qui se trouve dans le segment ” Client” (logiciel PC”) de l’éditeur qui représente un chiffre d’affaires de 14,9 milliards de dollars (la deuxième qui génère le plus de revenus derrière la ” Division Business”).

Au cours du dernier exercice, les accords de licence de type OEM [pour Original Equipment Manufacturer, accord de pré-installation entre développeurs de logiciels et constructeurs de terminaux] ont augmenté de 13% tandis que les ventes au détail de licences sonten hausse de 21%. Mais attention, ces hausses sont liés à tous les systèmes d’exploitation Windows (Vista, XP?). Par conséquent, il vaut mieux être prudent sur l’impact réel du nouvel OS qui est délivré au grand public depuis fin janvier. Car quelques critiques fusent concernant les promesses non tenues de Vista.

Ainsi, Gianfranco Lanci, PDG du constructeur informatique taïwanais Acer (numéro 4 dans le secteur), estime que le dernier système d’exploitation Vista de Windows “déçoit toute l’industrie”. Cité dans l’édition Internet du Financial Times Deutschland, le manager indique que le lancement d’un nouveau système d’exploitation n’avait jamais aussi peu influé sur les ventes de PC. “Et cela ne va pas changer au deuxième semestre”, précise Gianfranco Lanci.

La première source de revenus de Microsoft reste localisée dans la division Business (“Microsoft Business Division”), qui représente 32% de son CA. Dans ce segment, on retrouve par exemple les ventes de licences d’Office 2007 mais aussi la gamme de logiciels ERP Microsoft Dynamics.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur