Microsoft SkyDrive colonise les plates-formes mobiles

CloudData-stockageMobilitéOS mobilesStockage
securite-cloud-thales

Microsoft fait d’une pierre deux coups, intronisant sur iOS et Windows Phone un client pour son service de stockage dans le cloud, baptisé SkyDrive.

Après quatre ans d’exercice, le cloud de Microsoft s’invite sur l’App Store d’Apple.

L’interface de SkyDrive pour iOS reprend les dernières améliorations en date apportées le mois dernier par la firme de Redmond : le HTML5 s’impose aux dépens de Silverlight.

Patience et longueur de temps ont accouché d’une double intronisation qui dote, en parallèle, la plate-forme Windows Phone d’une application similaire.

Nous sommes persuadés qu’il est légitime pour quiconque de bénéficier d’un accès permanent à ses fichiers hébergés à distance, depuis un large éventail d’appareils“, a précisé Microsoft.

De quoi élargir un peu plus le spectre des utilisateurs potentiels d’un nuage qui enregistre en moyenne 360 millions de téléversements par mois.

Alors que le consensus définit 2012 comme un année charnière pour le cloud, la simplicité, l’accessibilité, la sécurité et l’évolutivité s’imposent en maîtres mots.

A cet effet, le nouveau client mobile SkyDrive reprend les traits qu’a récemment confiés Microsoft à son écosystème Windows Live.

Plus fonctionnel (glisser-déposer, explorateur retravaillé) et tourné vers le partage (Gmail, LinkedIn, Facebook), le service, dans sa version gratuite, permet toujours à ses usagers de stocker jusqu’à 25 Go de données.

Remodelée pour s’adapter à la taille d’écran de l’iPhone et aux facéties d’iOS, cette déclinaison du SkyDrive implémentera un système de permissions en temps réel, applicable aussi bien à des fichiers individuels qu’à des dossiers.

La prise en charge avérée des arborescences complexes s’adjoint à cette prise de pouvoir du HTML5, qui supplante Silverlight, notamment dans le module de téléversement.

Intrus remarqué au sein du parc applicatif de son meilleur ennemi, Microsoft remet le couvert après l’ouverture de festivités, en début de semaine. Un client Office OneNote pour iPad avait alors vu le jour.

 

Crédit photo : © Nadia Ivanova – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur