Microsoft renonce à l’exception Skylake pour Windows 7 et 8.1

PCPoste de travailSystèmes d'exploitation
windows-microsoft-skylake
3 5

Microsoft assurera finalement une prise en charge complète de Windows 7 et 8.1 sur les machines dotées de processeurs Intel sur microarchitecture Skylake.

Il n’y aura finalement pas d’exception Skylake chez Microsoft.

La firme fait machine arrière quelques mois après avoir annoncé que les PC et tablettes basés sur cette microarchitecture (processeurs Intel Core de 6e génération) bénéficieraient d’une prise en charge limitée de Windows 7 et Windows 8.1.

Cette modification de la « politique de support » associée au système d’exploitation était intervenue le 15 janvier 2016.

Microsoft avait pris plusieurs décisions, dont l’une portant sur les machines qui devraient, à l’horizon 2017, être dotées de puces Intel « Kaby Lake » et AMD « Bristol Ridge » : pour bénéficier de mises à jour, il faudra impérativement utiliser la dernière version de l’OS ; c’est-à-dire Windows 10.

Pas de changement sur ce point. Ce qui évolue, c’est la durée de prise en charge des anciennes moutures de Windows sur les produits Skylake.

Un travail de titan ?

Microsoft avait initialement décidé de fixer l’échéance au 17 juillet 2017. Au-delà, il serait nécessaire de basculer vers Windows 10 pour profiter des mises à jour, sauf « les plus critiques », dont la diffusion serait toujours assurée, aussi longtemps qu’elles ne compromettent pas « la stabilité et la compatibilité » du système.

Petite subtilité : cette politique ne devait s’appliquer qu’aux modèles figurant sur une liste susceptible d’évoluer à mesure que de nouveaux PC et tablettes sortiraient. Dell, Lenovo, HP et NEC avaient été les premiers OEM à abattre leurs cartes, répertoriant chacun plusieurs dizaines de références.

Du côté de Microsoft, on expliquait « dédier de lourds investissements » pour assurer le fonctionnement de Windows 7 et Windows 8.1 sur les puces de nouvelle génération. Tout en soulignant le travail imposé aux fabricants pour remodeler leurs micrologiciels et leurs pilotes afin de s’adapter en termes de gestion des interruptions, des interfaces ou encore de l’énergie. Autant de changements susceptibles « d’entraîner des régressions ».

Face à la grogne des utilisateurs, tout particulièrement en entreprise, Microsoft avait mis de l’eau dans son vin au mois de mars, en repoussant l’échéance au 17 juillet 2018 et en promettant, pour toutes les machines sans exception, des mises à jour « critiques » jusqu’à la fin de la période de support étendu.

Régime classique

Depuis ce jeudi 11 août, on est revenu aux dates qui faisaient foi avant la modification de la politique de support : l’ensemble des éditions de Windows 7 pour les postes de travail (Familiale Basique, Familiale Premium, Intégrale, Starter, Entreprise, Professionnel…) seront pris en charge jusqu’à 14 janvier 2020.

Pour Windows 8.1, la phase principale de support prendra fin le 9 janvier 2018. La phase d’extension du support se prolongera jusqu’au 10 janvier 2023. On rappellera que les utilisateurs restés sous Windows 8 sont hors circuit depuis le 30 octobre 2014.

Microsoft procède finalement à un retour au régime classique : la phase de support standard pour les « systèmes d’exploitation d’ordinateur » dure 5 ans… ou 2 ans après la commercialisation de la version suivante du produit, la durée la plus longue prévalant. Le support étendu offre 5 an supplémentaires ou 2 ans après la commercialisation de la deuxième version suivante du produit.

Pour Windows 10 (Home, Pro, Enterprise, Education), on a le temps de voir venir : en l’occurrence, jusqu’au 13 octobre 2020 pour la première phase de prise en charge et jusqu’au 14 octobre 2025 pour la deuxième phase.

À noter que sur la page « Systèmes Skylake pris en charge sur Windows 7 et Windows 8.1 », révisée pour la dernière fois le 10 août, figure toujours la recommandation de « mettre ces systèmes au niveau Windows 10 le plus rapidement possible ».

Crédit photo : charnsitr – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur